Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

Les grandes étapes de l’évolution morphologique et culturelle de l’Homme. Emergence de la conscience

Par Henry de Lumley correspondant de l’Académie des sciences dans le cadre du colloque Naissance, émergence et manifestations de la conscience

Le lundi 5 décembre 2012, la Fondation Simone et Cino del Duca accueillait un colloque de l’association "Être humain". Durant cette journée intitulée "Naissance, émergence et manifestations de la conscience", Henry de Lumley de l’Académie de sciences a expliqué les émergences possibles de la conscience chez les hommes de la préhistoire : l’aventure passionnante des étapes de l’émergence de la conscience chez nos ancêtres.


Bookmark and Share

Henry de Lumley, professeur honoraire au Muséum national d'histoire naturelle (MNHN) aborde en préhistorien et paléontologue l'émergence de la conscience. Expliquant que son métier consiste à déterminer les signes trouvés sur le site archéologique d'une caverne, il lui revient donc de chercher à analyser cette sorte de "disque dur" selon ses mots. Il prévient d'emblée qu'il ne peut parler de l'apparition de la conscience mais précise que la conscience est peut-être liée à l'apparition de la cognition, ajoutant que l'évolution de la cognition a progressé par grands sauts culturels qu'il se propose de présenter dans son intervention. Ainsi parmi ces différentes étapes, il aborde la bipédie, la chasse, la domestication du feu, les premières sépultures, l'invention de la musique, la culture des céréales, pour arriver à la naissance de l'écriture.


Pour les organisateurs de ce colloque interdisciplinaire, l'association « Être humain », les réponses à la naissance, l'émergence et les manifestations de la conscience ne peuvent être que partielles et incomplètes. Seule la démarche interdisciplinaire dans laquelle ils l'inscrivent peut aider à en dessiner une vision globale et intégrée. L'important pour eux est d'établir de nouveaux liens entre les différents domaines de la connaissance : philosophie, physique, neurosciences, anthropologie, etc… Il s’agit en somme, de tenter de relier tous les domaines
qui concernent le vivant : « Après tout l’intelligence signifie relier, trouver les liens. L’interdisciplinarité est un des
moyens pour y accéder. »


« L’intérêt de mieux connaître la conscience est capital. Ne serait ce que parce qu’elle nous permet d’être le mieux possible en phase avec le réel.
Outre toutes les incidences qu’elle peut avoir sur un plan individuel, personnel et notamment sur notre santé, elle nous permet aussi et surtout de mieux appréhender le fonctionnement de
la société et ses évolutions en cours.
»


Pour eux, la question des modèles sociaux que nous souhaitons et celui que nous avons en tête dépend étroitement de ce que nous pensons être ou devoir être et donc de notre conscience psychologique.
La conscience, qu’il s’agisse de la conscience psychologique (la conscience de soi) ou de la conscience morale (la conscience du bien et du mal), joue un rôle fondamental dans tous les domaines du vivant. Elle est d’une(...)


© Canal Académie - Tous droits réservés

Notez cette émission :

Pour poursuivre la lecture de cet article et écouter cette émission,
devenez membre du Club pour 25€ par an seulement ! abonnez-vous ici Déjà abonné ? identifiez-vous

Commentaires