Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

L’Evangile de Judas, damné, perdu, retrouvé, mais très maltraité

par Rodolphe Kasser
Communication de Rodolphe Kasser, professeur honoraire de langue et littérature coptes à l’université de Genève, prononcée le 13 octobre 2006, à l’Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, sous le patronage de Jean Leclant, Secrétaire perpétuel.


T�l�charger le fichier sur votre ordinateur
Références émission afficher
Émission proposée par : Marianne Durand-Lacaze
Référence : ES204
Adresse directe du fichier MP3 : http://www.canalacademie.com/emissions/es204.mp3
Adresse de cet article : http://www.canalacademie.com/ida1105-L-Evangile-de-Judas-damne-perdu-retrouve-mais-tres-maltraite.html
Date de mise en ligne : 9 novembre 2006


Rodolphe Kasser, Marvin Meyer , Gregoire Wurst , L’évangile de Judas, éditions Flammarion, 2006.
Rodolphe Kasser, Marvin Meyer , Gregoire Wurst , L’évangile de Judas, éditions Flammarion, 2006.

Rodolphe Kasser a fait des études de théologie et de copte pour devenir l’un des plus grands spécialistes du copte ancien. En juillet 2001, la Fondation Maecenas pour l’art ancien lui montre un codex acquis l’année précédente, découvert dans le désert égyptien. Son titre L’Evangile de Judas - Judas l’Iscariote suscite l’émerveillement de Rodolphe Kasser qui en entreprend la traduction et les commentaires avec Marwin Meyer et Gregor Wurst. Avec son équipe, Rodolphe Kasser publie pour la première fois, en juin 2006, la traduction intégrale de cette révélation par Jésus à Judas l’Iscariote.

Une découverte majeure

Cette découverte archéologique majeure est ici restituée dans le contexte du christianisme naissant, traversé par de nombreuses controverses. Ces documents de la plus haute importance, perdus depuis 1700 ans, témoignent de la diversité des écrits de l’Eglise primitive.

Le déchiffrement des papyrus contredit les enseignements du Nouveau Testament. La traduction révèle un texte non sectaire où Judas est celui que Jésus choisit pour le livrer : tu les surpasseras tous, car tu sacrifieras l’homme qui me sert d’enveloppe charnelle. Le Judas l’Iscariote de l’Evangile de Judas est celui qui a trahi Jésus mais il est en même temps, le héros. Il le fait pour répondre à la demande sincère de Jésus. Cette vision diffère de celle des évangiles canoniques.

Une communication exceptionnelle

Cet évangile fut composé, selon Rodolphe Kasser qui l’explique dans cette communication devant l’Académie des inscriptions et belles-lettres, vers le milieu du II e siècle, à partir d’idées et de sources antérieures. Il présente une spiritualité communément décrite comme "gnostique" où l’approche de Dieu ne requiert nul intermédiaire.

Pour en savoir plus : L’Evangile de Judas, Traduction intégrale et commentaires des professeurs Rodolphe Kasser, Marwin Meyer, Gregor Wurst, Flammarion, juin 2006.

Rodolphe Kasser déchiffrant le papyrus.
Rodolphe Kasser déchiffrant le papyrus.





© Canal Académie - Tous droits rééservés

Notez cette émission :

Commentaires