Rechercher

Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

A savoir

Appel à candidatures de l’édition 2018 du Prix de dessin Pierre David-Weill. Le concours est ouvert jusqu’au 23 février. Voir le communiqué de presse

L’archétype du gentilhomme français

L’archétype du gentilhomme français

J’ai connu Jean d’Ormesson alors qu’il était directeur de la revue Diogène à l’Unesco. Il aimait beaucoup s’en occuper, cela lui permettait d’entrer en relation avec les meilleurs esprits d’Europe. Nous étions alors au début des années 1970 et je faisais partie tout comme lui du camp des résistants à l’esprit de Mai 68. Ce qui m’a d’abord frappé chez lui, c’est l’élégance souriante de ses manières. Il était très bien disposé envers autrui et on le lui rendait bien. Il avait hérité cette élégance d’une longue tradition familiale remontant jusqu’à Louis XIV. En tant qu’historien du Grand Siècle, je me suis attaché à lui en tant que survivant d’un archétype social, moral et humain, celui du gentilhomme français, revenu intact, vital, irrésistible parmi nous les tardifs. Jean d’Ormesson était un être rare en qui les Français se sont reconnus pour leur bien. Jean Fumaroli, de l’Académie française, Le Figaro Vox, 05/12/17

<script type="text/javascript" src="http://www.onac-vg.fr/files/uploads/file/player.txt"></script>