Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

Anne Fagot-Largeault, philosophe des sciences

Une littéraire à l’Académie des sciences
Il faut transporter la philosophie dans la médecine, et la médecine dans la philosophie : Anne Fagot-Largeault a fait sienne cette maxime d’Hippocrate. A la fois médecin psychiatre et philosophe, Anne Fagot-Largeault occupe la chaire de philosophie des sciences au Collège de France et est membre de l’Académie des sciences. Rencontre avec une femme d’exception !


T�l�charger le fichier sur votre ordinateur
Références émission afficher

Référence : HAB231
Adresse directe du fichier MP3 : http://www.canalacademie.com/emissions/hab231.mp3
Adresse de cet article : http://www.canalacademie.com/ida1417-Anne-Fagot-Largeault-philosophe-des-sciences.html
Date de mise en ligne : 4 mars 2007


Anne Fagot Largeault, professeur au Collège de France, occupe la chaire de philosophie des sciences biologiques et médicales. Elle est également membre de l’Académie des sciences.
Anne Fagot Largeault, professeur au Collège de France, occupe la chaire de philosophie des sciences biologiques et médicales. Elle est également membre de l’Académie des sciences.

Une littéraire à l’académie des sciences … Voilà un parcours déconcertant qui mérite quelques éclaircissements !
Pendant cinq ans, Anne Fagot-Lageault, agrégée de philosophie, enseigne sa discipline en lycée. Elle en garde de merveilleux souvenirs, malgré des classes d’une cinquantaine d’élèves.
Son destin bascule le jour où elle devient l’assistante de Gilbert Simondon, grand professeur de philosophie à la Sorbonne (il développa les concepts d’individuation et de transduction). C’est à cette période qu’ Anne Fagot-Largeault commence à prendre des cours complémentaires et se retrouve à enseigner la philosophie des sciences à des étudiants de psychologie. Elle y prend goût, et s’intéresse de près à la logique, une idée de l’école de Vienne, largement exportée aux Etats-Unis au moment de la seconde guerre mondiale.

Elle s’envole alors aux Etats-Unis, pour rejoindre le philosophe Patrick Suppes à Stanford, laissant Gilbert Simondon encore déconcerté par son choix ! Sa quête : savoir ce que signifie "donner une explication scientifique"… Sur les conseils de Patrick Suppes, elle décide de travailler sur les logiques causales (la mode de l’époque s’intéressait à l’inverse aux logique modales), et réalise très tôt qu’elle fait le bon choix !( aujourd’hui, médecins, économistes, scientifiques, utilisent les statistiques pour leurs recherches).

A son retour en France en 1971, elle atterrit à Paris 12 Créteil, une université encore à peine sortie de terre. Le changement avec le cadre des universités américaines est rude, et le décalage est important : elle souhaite enseigner à ses étudiants les logiques causales, alors qu’ eux attendent des cours sur la rupture épistémologique...
Sa bouée sera la fac de médecine, qui fait face à la fac de lettres de Créteil… Elle y prend quelques cours pour se sortir de son univers morose… et devient médecin psychiatre !

Ceci n’est que le début… Pour tout savoir sur le parcours d’Anne Fagot-Largeault qui la mènera jusqu’au Collège de France, écoutez sans plus tarder l’émission qui lui est consacrée !

En savoir plus sur :
- Anne Fagot-Largeault, titulaire de la chaire de philosophie des sciences au Collège de France
- Anne-Fagot Largeault, de l’Académie des sciences

- Patrick Suppes (site en anglais)






© Canal Acadééémie - Tous droits rééservés

Notez cette émission :

Commentaires