Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

La prière du père Teilhard de Chardin par le cardinal de Lubac

Un ouvrage du cardinal Henri de Lubac, de l’Académie des sciences morales et politiques

Jean-Pierre Wagner, dans la présentation du livre du cardinal Henri de Lubac "La prière du père Teilhard de Chardin", raconte dans quelles circonstances le père de Lubac a été amené à écrire sur le père Teilhard, à la fois pour défendre l’orthodoxie de sa pensée, désamorcer les reproches de ses adversaires, et démontrer combien Teilhard était une âme de haute spiritualité.


Bookmark and Share


De Lubac et Teilhard : rencontre avec deux grands esprits, deux penseurs, parmi les plus grands du XXème siècle, parmi les plus controversés aussi. Et tous deux jésuites.



Au début de l'été 1961, Henri de Lubac reçoit l'ordre de ses supérieurs de la Compagnie de Jésus, de défendre la mémoire et l'orthodoxie de son ami jésuite, le célèbre paléontologue, Pierre Teilhard de Chardin, de 15 ans son aîné (Teilhard 1881-1955 ; de Lubac 1896-1991).

Jean-Pierre Wagner, professeur de théologie à l'Université Marc Bloch à Strasbourg, précise dans cette émission la méthode utilisée par de Lubac pour établir la défense de Teilhard : il s'en fait l'avocat mais pas le disciple. Lubac excelle dans l'art d'expliquer les positions de Teilhard et de démasquer les critiques caricaturales.

Un esprit vraiment catholique

Lubac choisit donc de passer en revue les positions de Teilhard par rapport aux points fondamentaux de la foi chrétienne : le Christ, l'Eucharistie, La Vierge Marie, la mort et la fin des temps, mais aussi la vie spirituelle, la prière, la liturgie... Et au delà des positions intellectuelles, il montre que le père Teilhard pratiquait l'oraison, la retraite et, avec assiduité, les exercices spirituels d'Ignace de Loyola. Lubac donne de nombreux exemples des prières et des pratiques de Teilhard pour démontrer qu'il avait une vie intérieure peu commune et que c'était un esprit profondément catholique.

Teilhard ? Un paléontologue qui prie, qui annonce l'Evangile, qui regarde tout par le Haut...



Lubac insiste également (lui qui était un grand connaisseur des Pères de l'Eglise) pour rattacher Teilhard à la tradition, à la conception biblique, à St Paul, et aux Pères.

Lubac insiste sur la religion de Teilhard : c'est une religion à un Dieu personnel et non pas une voie vers un tout(...)


© Canal Académie - Tous droits réservés

Notez cette émission :

Pour poursuivre la lecture de cet article et écouter cette émission,
devenez membre du Club pour 25€ par an seulement ! abonnez-vous ici Déjà abonné ? identifiez-vous

Commentaires