Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

Newton a-t-il plagié Pascal ?

d’après le livre Mystification à l’Académie des sciences de Jean-Paul Poirier

Le mathématicien et académicien Michel Chasles, connu des lycéens pour une loi de géométrie qui porte son nom, fut à l’origine d’une polémique à l’Académie des sciences : document à l’appui, il affirme haut et fort que l’auteur de la théorie de la gravitation universelle n’est pas Newton, mais le philosophe Pascal ! Jean-Paul Poirier, de l’Académie des sciences, revient sur cette passionnante anecdote.


Bookmark and Share

Newton serait-il un vil plagiaire ? Et Pascal le véritable auteur de la théorie de la gravitation universelle ? Des lettres, retrouvées au XIXe siècle, tendraient à le prouver. Ou bien s'agirait-il d'une énorme mystification ?

En 1867, le grand mathématicien Michel Chasles présenta à l'Académie des sciences, des lettres autographes de Pascal énonçant la loi de l'attraction universelle avant Newton. Plus fort encore, à la séance suivante, il produisit des lettres où Pascal, prenant l'écolier Newton sous sa tutelle scientifique, lui communique les principes de la théorie. Ainsi, non seulement Newton n'avait plus la primeur de la découverte, mais qui plus est, il n'était qu'un plagiaire n'ayant pas reconnu sa dette envers Pascal. Au sein de l'Académie des sciences s'engagea alors un débat retentissant.
Très tôt l'authenticité du document fut mise en doute, et pendant deux ans , Chasles se défendit en apportant d'autres lettres de Pascal, de Newton et de certains de leurs illustres contemporains, qui faisaient exactement réponse aux objections soulevées. Le procès fit salle comble. Il permit de mesurer la crédulité du grand savant qui, emporté par sa folie des lettres manuscrites, avait acheté pour une fortune des milliers d'écrits "autographes" dont certains de Vercingétorix à Jules César ou de Lazare à Marie-Madeleine ! Cet épisode unique dans les annales de l'Académie, révèle la face cachée de la vie scientifique : querelles de priorité, au XVIIe siècle sur l'émergence de la théorie de l'attraction ou sur des découvertes astronomiques, crédulité d'un grand savant, disputes entre académiciens, rôle de la presse quotidienne et des journaux de vulgaristaion.

Jean-Paul Poirier est membre de l’Académie des sciences dans la section sciences de l’Univers. Il est physicien émérite à l’Institut de Physique du Globe de(...)


© Canal Académie - Tous droits réservés

Notez cette émission :

Pour poursuivre la lecture de cet article et écouter cette émission,
devenez membre du Club pour 25€ par an seulement ! abonnez-vous ici Déjà abonné ? identifiez-vous

Commentaires