Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

Mots clefs et suggestions


Académies européennes : réflexions et conclusion des débats

avec Marc Fumaroli, Jean Rossier et Michel Zink

La première rencontre des Académies européennes organisée par l’Institut de France en octobre 2007 s’est achevée sur les contributions de Marc Fumaroli, de l’Académie française et de l’Académie des inscriptions et belles lettres et de Jean Rossier, associé étranger de l’Académie des sciences. Michel Zink, membre de l’Académie des inscriptions et belles lettres a ensuite livré ses conclusions générales de la Rencontre, placée sous sa présidence scientifique.


Bookmark and Share

Plus de soixante académies avaient répondu présent à l'invitation de l'Institut de France, pour la première "Rencontre des académies européennes". A l'issue des deux premières demi-journées de travail, Marc Fumaroli, de l'Académie française, et Jean Rossier, associé étranger de l'Académie des sciences, ont présenté leur réflexion sur les enjeux auxquels sont confrontés les académies européennes.



Marc Fumaroli le rappelle: "il faut établir une concertation interne sur les questions contemporaines et pressenties d'intérêt général"; c'est ici une nouvelle responsabilité qui incombe aux académies.
Marc Fumaroli livre ensuite une réflexion de fond sur la "République des Lettres". Ce concept, précise-t-il, a été remis à l'honneur depuis deux générations par les historiens de culture savante; il apparaît très actuel à l'heure où l'Europe semble chercher son identité spirituelle. L'histoire de la République européenne des lettres pourrait devenir l'une des raisons d'être que se cherche aujourd'hui l'Europe de l'esprit.

Dans cet optique, Marc Fumaroli a créé l'Institut d'Histoire de la République des Lettres, conçu comme un instrument efficace de coordination entre les nombreuses institutions européennes. L'histoire de cette République des lettres est encore largement à construire : des équipes de recherche internationales ont été constituées et des rencontres pluridisciplinaires ont été organisées.


Jean Rossier intervient ensuite, lors de cette séance de travail. Il dresse l'état des neurosciences au début de ce siècle. Les académies européennes, il le rappelle, se rencontrent pour penser à leur rôle au XXIeme siècle. Or s'il est un domaine qui s'est beaucoup développé pendant les 5 dernières décennies, c'est bien celui des neurosciences, discipline jeune, la connaissance des mécanismes cérébraux étant encore parcellaire.
L'idée essentielle à retenir? La grande plasticité du cerveau : notre cerveau se modifie tous les jours. La plasticité cérébrale est même visible anatomiquement.

Le domaine des neurosciences, en plein développement, est susceptible d'exploser dans les prochaines années.
On commence à développer l'interface cerveau-machine. L'activité cérébrale est utilisée pour commander des membres artificiels. Si cette technologie donne beaucoup d'espoir, il(...)


© Canal Académie - Tous droits réservés

Notez cette émission :

Pour poursuivre la lecture de cet article et écouter cette émission,
devenez membre du Club pour 25€ par an seulement ! abonnez-vous ici Déjà abonné ? identifiez-vous

Commentaires