Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

Darwin, dessine-moi les hommes

avec Claude Combes, de l’Académie des sciences

De la première cellule LUCA aux organismes pluricellulaires, des parasites aux éléphants, Claude Combes brosse un panorama de l’immense diversité de l’évolution des espèces. Il a publié un passionnant livre de vulgarisation scientifique, Darwin, dessine-moi les hommes.


Bookmark and Share

Les êtres vivants partagent tant de caractères dans leur structure et leur fonctionnement qu’il est impossible de faire l’économie d’un ancêtre commun. Cet arrière-arrière-grand[ère cellulaire s’appelle LUCA : acronyme pour Last universal common ancestor, premier ancêtre commun universel.

Les premiers signes de vie seraient apparus il y a – 3 ,8 milliards d’années avec des « fossiles chimiques », c’est-à-dire des molécules qui laissent supposer que des formes primitives de vies existaient alors.

Apparition de l'oxygène

Le saviez-vous ? L'oxygène n'existait pas sur Terre !
Non seulement on est certain qu'il n'y avait pas d’oxygène, ou très peu, mais de nombreux biologistes pensent que la vie n’aurait pas pu naître sur terre si l’atmosphère avait été aussi riche en oxygène qu'aujourd’hui. Pour les êtres vivants actuels, l’oxygène à deux visages :
- celui d’un ami parce qu'il leur permet de brûler leurs sucres de manière efficace
- celui d’un ennemi, parce qu’il désorganise facilement la matière vivante.

Mais alors d’où provient l’oxygène ? Des êtres vivants eux-mêmes, qui ont modifié les conditions de la vie sur notre planète, et en premier lieu la photosynthèse des végétaux.

L'ADN, clé de la diversité des espèces

Le génome humain contient environ 3 milliards de nucléotides. La succession des bases A,T,C et G le long de l’ADN fait qu’il existe une infinité de combinaisons, donc une infinité de « textes » ADN. Pourtant, l'alphabet de l’ADN ne comporte que 4 lettres (A, T, C, G) et les mots d’un texte ADN ne comportent que 3 lettres :
- 1. les nucléotides = les lettres ou triplets
- 2. règle d’assemblage de nucléotides = la syntaxe
- 3. le sens du texte ADN (= construction d’une protéine) = le sens de la phrase.

Ainsi, les molécules d’ADN d’une personne mises bout à bout, couvriraient plus de mille fois la distance de la Terre au soleil !




Le hasard n’écrit pas le scénario. Comme tout alphabet, celui de l’ADN a permis, sans jamais changer lui-même, de constamment écrire de nouvelles phrases. Ce que le hasard procure au vivant, c’est la possibilité de découvrir de nouvelles solutions pour réussir à persister dans(...)


© Canal Académie - Tous droits réservés

Notez cette émission :

Pour poursuivre la lecture de cet article et écouter cette émission,
devenez membre du Club pour 25€ par an seulement ! abonnez-vous ici Déjà abonné ? identifiez-vous

Commentaires