Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

L’abbé Breuil, le pape de la préhistoire

avec Arnaud Hurel

Henri Edouard Prosper Breuil, abbé de son état et membre de l’Académie des inscriptions et belles-lettres, toujours vêtu de sa noire soutane, demeure l’une des grandes figures de la préhistoire en France. On n’aurait garde d’oublier qu’il fut un savant de renommée internationale. L’historien de la préhistoire Arnaud Hurel évoque son histoire, son parcours et son rôle important dans les fouilles archéologiques préhistoriques.


Bookmark and Share

Il n’est certes pas le seul ecclésiastique à compter parmi les membres de l’Académie des inscriptions et belles-lettres, mais il est sûrement le seul à avoir travaillé plus souvent dans les profondeurs des grottes que dans un bureau !

Grâce au jeune historien de la préhistoire, Arnaud Hurel, auteur d’un ouvrage publié au CNRS sur l’histoire de l’organisation des fouilles archéologiques préhistoriques en France, nous suivons le parcours de cet abbé hors normes.

L’abbé Breuil est né dans la Manche à Mortain, le 28 février 1877. Rapidement, il entra au séminaire mais il n’a jamais exercé de ministère paroissial. En 1905, il prépare sa thèse à la faculté des sciences de Fribourg où il devient d’ailleurs professeur à l’université, enseignant la préhistoire et l'ethnographie.

Parallèlement à sa carrière de chercheur, entre les années 20 et 60, il n'a d'ailleurs jamais abandonné l'enseignement, assurant des cours notamment à l’Institut de Paléontologie humaine, à l’Institut d’ethnographie de la Sorbonne, au Collège de France, puis à l’Université de Bordeaux, de Lisbonne, et même de Johannesbourg.

En 1929, est créée pour lui la première chaire de préhistoire au Collège de France. Il assura ses cours jusqu'en 1947.

Il appartenait à de très nombreuses sociétés savantes, française et étrangères (anglaise, espagnole, écossaise, belge). Et à de très nombreuses académies. Il était docteur honoris causa des universités de Cambridge, Oxford, Edimbourg, Capetown, Libsonne.


Ses publications sont innombrables. Elles témoignent de ses multiples recherches.
Il a opéré des fouilles et faisait en dessins le relevé de cet art pariétal.
- en Espagne, notamment à Altamira
- en Dordogne aux Eyzies, mais aussi à Lascaux, sur toutes les cavernes ornées (les Trois Frères, Rouffignac)
- en Europe centrale, en Hongrie, en Bohême, en Moravie ;
- en Afrique, et notamment en Angola, en Rhodésie du sud, en Namibie,
- en France aussi, dans le nord de la France, en Belgique et en Angleterre.

L'abbé Breuil a étudié les peintures rupestres, l’art pariétal, la stratigraphie paléolithique, les « industries » paléolithiques, notamment au Portugal, également intéressé par les dolmens du Morbihan, leur déchiffrement et leurs décorations.


Arnaud Hurel évoque également ce point(...)


© Canal Académie - Tous droits réservés

Notez cette émission :

Pour poursuivre la lecture de cet article et écouter cette émission,
devenez membre du Club pour 25€ par an seulement ! abonnez-vous ici Déjà abonné ? identifiez-vous

Commentaires