Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

Alfred Foucher et Daniel Schlumberger, archéologues en Afghanistan

avec Paul Bernard, de l’Académie des inscriptions et belles-lettres

Alfred Foucher (1865-1952) et Daniel Schlumberger (1904-1972), académiciens archéologues français, dirigèrent la Délégation Archéologique Française en Afghanistan (DAFA). Ils sont évoqués ici par leur confrère Paul Bernard, lui-même helléniste et archéologue de renom qui fit d’importantes découvertes archéologiques à Bactres et à Aï Khanoum.


Bookmark and Share

Cette émission est consacrée à l'archéologue de l’Académie des inscriptions et belles lettres : l’indianiste Alfred Foucher, élu en 1928. Mais la figure de son successeur est aussi largement évoquée : l’orientaliste Daniel Schlumberger qui fut élu à cette même Académie en 1958.

Si Alfred Foucher a parcouru en tous sens l’Inde pour y répertorier d’innombrables trésors de l’Inde bouddhique, il conduisit aussi une mission archéologique de 1923 à 1925, à Bactres, cette ville mythique de la Bactriane, appelée la Cité d’Alexandre, qui se trouve dans l’actuel Afghanistan.
Pour évoquer la mission d’Alfred Foucher à Bactres, ainsi que celle de son successeur, Daniel Schlumberger, Canal Académie reçoit Paul Bernard, helléniste de renom, élu à l’Académie des inscriptions et belles-lettres le 31 janvier 1992 au fauteuil d’André Chastel.



Si quelqu’un connaît cette cité de Bactres, c’est bien Paul Bernard qui y conduisit des fouilles archéologiques à partir de l’année 1965. Paul Bernard a donné une communication devant l’Académie intitulée la mission d’Alfred Foucher en Afghanistan le 14 décembre 2007.

La mission d’Alfred Foucher à Bactres

Comme directeur de la DAFA, Alfred Foucher avait pour mission de repérer les traces de la présence grecque dans la capitale de la province de Bactriane. Le lieu jouissait d’un prestige idéalisé par les souvenirs classiques et légendaires d’un éventuel royaume gréco-bactrien né des conquêtes d’Alexandre (329-327 avant Jésus-Christ), des figures de Zoroastre et de la reine Sémiramis. Les historiens grecs et latins accentuaient cette fascination.



Et pourtant, Alfred Foucher est sceptique. Il compte parmi les rares voyageurs du XIXe siècle à s’être rendu dans cette région isolée (Marco Polo y avait vu une ville ruinée par Gengis Khan en 1221). Il doute de trouver quoi que ce soit car l’architecture en terre crue fragile et vulnérable aux intempéries, n’a pas permis une conservation des monuments. Et dès son arrivée, ses doutes se confirment et il se convainc que ni la nature ni les hommes ni l’histoire n’ont pu faire(...)


© Canal Académie - Tous droits réservés

Notez cette émission :

Pour poursuivre la lecture de cet article et écouter cette émission,
devenez membre du Club pour 25€ par an seulement ! abonnez-vous ici Déjà abonné ? identifiez-vous

Commentaires