Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

Les mots des religions : L’Honneur

par le rabbin Haïm Korsia

Faut-il parler de l’honneur au singulier ou des honneurs au pluriel ? Les deux, répond le rabbin Haïm Korsia dans cette chronique. L’honneur est une notion qui construit le rapport entre les hommes et donc le rapport à Dieu. Le rabbin Korsia évoque aussi la dignité en fin de vie, les honneurs, notamment militaires, et le cinquième commandement.


Bookmark and Share

On doit honorer Dieu, on doit honorer son prochain, tel est le principe fondamental. L'honneur dû au prochain est égal à l'honneur que l'on demande pour soi-même.
On dit qu'il convient de fuir les honneurs... mais parfois ils nous rattrapent. Peut-être, raconte le Talmud, parce qu'on s'est trop retourné pour voir si ces honneurs allaient enfin arriver !

L'honneur est plus qu'une simple question de savoir vivre. Tout homme mérite qu'on lui rende honneur car c'est ainsi qu'est manifesté le respect de l'étincelle divine qui habite en chacun. A l'autre, je dois de l'honneur parce qu'il incarne la même chose que moi. Se donner de l'honneur les uns aux autres, c'est donc faire honneur à Dieu.

Personne ne peut s'arroger le droit de dire, avant la naissance ou au moment de la mort, si tel ou tel homme n'est plus digne de vivre. En lui accordant cependant le droit de ne pas souffrir. La dignité de chacun est-elle essentielle ou bien s'effiloche-t-elle au fil de la vie au point qu'à la fin, on pourrait juger qu'elle n'existe plus ? Certains ne sont-ils pas tentés de "grignoter" un peu de dignité avant la naissance et au moment de la mort ? La vie digne ne saurait être réduite à la vie productive. La dignité d'un homme est entière. Elle ne se dégrade pas.

Attenter à l'honneur d'un être, c'est le tuer.

Enfin, les honneurs sont une façon simple de dire : "voilà le modèle de quelqu'un qui œuvre pour le bien public". C'est la reconnaissance d'un groupe (l'armée par exemple) envers l'un de ses membres qui lui fait honneur.

En hébreu, le mot honneur est cavod.

Enfin, le 5e commandement "Honore ton père et ta mère" fait comprendre que l'honneur dû aux parents est identique à l'honneur que l'on doit à Dieu.


En savoir plus :
- Écoutez toutes les émissions de Haïm Korsia



(...)


© Canal Académie - Tous droits réservés

Notez cette émission :

Pour poursuivre la lecture de cet article et écouter cette émission,
devenez membre du Club pour 25€ par an seulement ! abonnez-vous ici Déjà abonné ? identifiez-vous

Commentaires