Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

Thucydide et la construction de la vérité en histoire, avec Jacqueline de Romilly

Entretien avec l’helléniste,de l’Académie française, de l’Académie des inscriptions et belles lettres

De l’historien grec Thucydide, Jacqueline de Romilly avoue qu’il l’a fascinée durant quarante ans de sa vie ! Pour la première fois, elle parle en profondeur de l’œuvre exceptionnelle de l’auteur de Histoire de la guerre du Péloponèse à laquelle elle a donné une traduction qui fait autorité.


Bookmark and Share

Helléniste renommée, animée d’une vive et durable passion pour la Grèce antique et pour le grec ancien, Jacqueline de Romilly a été professeur à la Sorbonne et la première femme à tenir une chaire d’Antiquité grecque au Collège de France. Elle était déjà membre de l’Académie des inscriptions et belles lettres lorsqu'elle a été élue, en 1988, à l’Académie française.

Elle raconte ici comment est née sa longue "liaison" avec Thucydide, comment elle l'a découvert et pourquoi elle a choisi d'en faire le sujet de sa thèse de doctorat.


Rappelons brièvement que Thucydide est l’auteur d'une Histoire de la guerre du Péloponnèse (465-401 ou 395 av. J.-C.), qu'il fut stratège en 424, condamné à l’exil et qu'il ne rentra à Athènes qu’en 403.

Jacqueline de Romilly a non seulement présenté et traduit l'historien grec mais elle a rédigé plusieurs ouvrages sur lui :
- Thucydide et l’impérialisme athénien
- Histoire et raison chez Thucydide
- La construction de la vérité chez Thucydide

Et plusieurs de ses conférences sont regroupées dans un même volume : L’invention de l’histoire politique chez Thucydide (publié par l'ENS, rue d’Ulm).

Elle le reconnaît volontiers : son "grand œuvre", c’est cette traduction de l'histoire de la guerre du Péloponnèse parue aux éditions des Belles Lettres Guillaume Budé. Elle explique sur quel genre de manuscrit elle a travaillé, combien la lecture en a été difficile et le temps exigé pour ce travail.

Puis, Jacqueline de Romilly nous fait entrer dans l'écriture même de l'historien, lequel, certes, n'est pas le seul historien de l’Antiquité (on peut citer Hérodote (484-425) et son l’Enquête ou l’Histoire) ou Xénophon, ou Plutarque), mais diffère cependant des autres : sans s'égarer dans les détails ou dans le pittoresque, il simplifie, élague, décante. Il ne se montre pas simplement historien événementiel relatant des faits ; on le découvre historien analysant les causes et même les conséquences des faits, cherchant aussi, par la description des événements du passé, à donner quelque leçon pour l’avenir.(...)


© Canal Académie - Tous droits réservés

Notez cette émission :

Pour poursuivre la lecture de cet article et écouter cette émission,
devenez membre du Club pour 25€ par an seulement ! abonnez-vous ici Déjà abonné ? identifiez-vous

Commentaires