Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

Visite au musée Marmottan Monet

Avec Jaques Taddei, de l’Académie des beaux-arts
Le Musée Marmottan Monet, ancien pavillon de chasse, est acquis en 1882 par Jules Marmottan. Son fils Paul en fait sa demeure et l’agrandit pour y exposer les peintures, meubles et bronzes de l’époque napoléonienne réunis tout au long de sa vie. A sa mort, en 1932, il lègue à l’Académie des beaux-arts sa bibliothèque, l’ensemble de ses collections et son hôtel particulier, transformé deux ans plus tard en musée. Visite en compagnie de l’académicien Jacques Taddei.


T�l�charger le fichier sur votre ordinateur
Références émission afficher

Référence : CARR505
Adresse directe du fichier MP3 : http://www.canalacademie.com/emissions/carr505.mp3
Adresse de cet article : http://www.canalacademie.com/ida3490-Visite-au-musee-Marmottan-Monet.html
Date de mise en ligne : 7 décembre 2008
Logo Art absolument

A l’occasion de la nomination de Patrick de Carolis, nous rediffusons cette émission.

Vue extérieure du musée Marmottan Monet
Vue extérieure du musée Marmottan Monet

À la mort de son père, en 1883, Paul Marmottan se consacre exclusivement à ses recherches historiques et artistiques sur la période du Premier Empire. Désirant constituer une collection, il achète à travers toute l’Europe des objets et des meubles de cette époque. Cet ensemble offre une vision cohérente et complète de l’art décoratif de l’époque, grâce à un choix d’œuvres majeures.

Nous parcourons en compagnie de Jacques Taddei, membre de l’Académie des beaux-arts, l’ancien pavillon de chasse acquis par la famille Marmottan en 1882.

Une collection variée de la période Premier Empire

Jacques Taddei nous présente la collection d’objets décoratifs en bronze et du mobilier du Premier Empire. Candélabres, pendules, lustres portent la signature des grands artistes du règne de Napoléon Ier. Quelques céramiques de grande qualité, des candélabres de la manufacture de Sarreguemines, un service complet de Sèvres et un vase du porcelainier Dagoty viennent compléter cet ensemble.

Portrait de Désirée Clary (1810) par François, Baron Gérard
Portrait de Désirée Clary (1810) par François, Baron Gérard

La collection de peintures, de gravures et de dessins de Paul Marmottan s’inscrit dans le prolongement de ses recherches et ses écrits sur le peintre Louis Boilly, le royaume d’Étrurie (1801-1807, en Toscane) ou encore l’école française de peinture de 1780 à 1830. Le visiteur découvre ainsi des vues de Paris et de ses environs, des tableaux de l’Empereur et de sa famille, ainsi que la fameuse galerie de portraits de Boilly.

Les enluminures

Voué d’abord au culte napoléonien, puis, au fil du temps, à l’impressionnisme, grâce à l’extraordinaire générosité de quelques esthètes, le musée Marmottan Monet est aussi le dépositaire de la donation faite en 1981 par Daniel Wildenstein, de l’Académie des beaux-arts, honorant ainsi l’exceptionnelle collection d’enluminures réalisée par son père.

L'Alchimie, Jean Perréal
L’Alchimie, Jean Perréal
Unique miniature illustrant le poème écrit en 1516 par Jean Perréal : la complainte de nature à l’alchimiste errant

Cette donation, unique, qui comprend 313 miniatures, regroupe des œuvres d’écoles anglaises, françaises, italiennes et flamandes, datant du XIIIe au XVIe siècles.

Dieu créant les étoiles, Sano di Pietro
Dieu créant les étoiles, Sano di Pietro

Détachées de leur livre d’origine et peintes pour la plupart sur parchemin, elles offrent au public un panorama complet de cet art d’ornementation et d’illustration.

Monet : une collection impressionnante

D’ Impression Soleil Levant aux Nymphéas de Giverny, le musée Marmottan possède la plus importante collection au monde d’œuvres du peintre impressionniste Claude Monet.

Sur la plage à Trouville (1870-1871), Claude Monet
Sur la plage à Trouville (1870-1871), Claude Monet

Cet ensemble, exposé dans une salle créée à cet effet, offre au public l’occasion unique de voir, réunies en un seul lieu, des toiles significatives des différentes étapes de la carrière du maître et d’en suivre l’évolution de sa technique : des caricatures de personnalités havraises, exécutées dans sa jeunesse, vers 1858, ou de critiques parisiens, aux toiles inspirées par son jardin de Giverny (Eure).

À sa mort, en 1932, Paul Marmottan lègue à l’Académie des beaux-arts, en plus de sa bibliothèque de Boulogne-Billancourt, riche en documents historiques, l’ensemble de ses collections ainsi que son hôtel particulier, transformé deux ans plus tard en musée.

En savoir plus :

- Écoutez notre émission sur la demeure de Monet à Giverny

- Écoutez la présentation de l’exposition Monet : L’Œil impressioniste au musée Marmottan, du 16 octobre 2008 au 15 février 2009

- Musée Marmottan Monet

- Giverny, maison du peintre

- Jacques Taddei, membre de l’Académie des beaux-arts






© Canal Académie - Tous droits rééservés

Notez cette émission :

Commentaires