Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

Visite au musée Marmottan Monet

Avec Jaques Taddei, de l’Académie des beaux-arts

Le Musée Marmottan Monet, ancien pavillon de chasse, est acquis en 1882 par Jules Marmottan. Son fils Paul en fait sa demeure et l’agrandit pour y exposer les peintures, meubles et bronzes de l’époque napoléonienne réunis tout au long de sa vie. A sa mort, en 1932, il lègue à l’Académie des beaux-arts sa bibliothèque, l’ensemble de ses collections et son hôtel particulier, transformé deux ans plus tard en musée. Visite en compagnie de l’académicien Jacques Taddei.


Bookmark and Share

A l'occasion de la nomination de Patrick de Carolis, nous rediffusons cette émission.

À la mort de son père, en 1883, Paul Marmottan se consacre exclusivement à ses recherches historiques et artistiques sur la période du Premier Empire. Désirant constituer une collection, il achète à travers toute l’Europe des objets et des meubles de cette époque. Cet ensemble offre une vision cohérente et complète de l’art décoratif de l'époque, grâce à un choix d'œuvres majeures.

Nous parcourons en compagnie de Jacques Taddei, membre de l'Académie des beaux-arts, l'ancien pavillon de chasse acquis par la famille Marmottan en 1882.

Une collection variée de la période Premier Empire


Jacques Taddei nous présente la collection d’objets décoratifs en bronze et du mobilier du Premier Empire. Candélabres, pendules, lustres portent la signature des grands artistes du règne de Napoléon Ier. Quelques céramiques de grande qualité, des candélabres de la manufacture de Sarreguemines, un service complet de Sèvres et un vase du porcelainier Dagoty viennent compléter cet ensemble.



La collection de peintures, de gravures et de dessins de Paul Marmottan s’inscrit dans le prolongement de ses recherches et ses écrits sur le peintre Louis Boilly, le royaume d’Étrurie (1801-1807, en Toscane) ou encore l’école française de peinture de 1780 à 1830. Le visiteur découvre ainsi des vues de Paris et de ses environs, des tableaux de l'Empereur et de sa famille, ainsi que la fameuse galerie de portraits de Boilly.

Les enluminures

Voué d'abord au culte napoléonien, puis, au fil du temps, à l’impressionnisme, grâce à l’extraordinaire générosité de quelques esthètes, le musée Marmottan Monet est aussi le dépositaire de la donation faite en 1981 par Daniel Wildenstein, de l'Académie des beaux-arts, honorant ainsi l'exceptionnelle collection d'enluminures réalisée par son père.


Cette donation, unique, qui comprend 313 miniatures, regroupe des œuvres d’écoles anglaises, françaises, italiennes et flamandes, datant du XIIIe au XVIe siècles.


Détachées de(...)


© Canal Académie - Tous droits réservés

Notez cette émission :

Pour poursuivre la lecture de cet article et écouter cette émission,
devenez membre du Club pour 25€ par an seulement ! abonnez-vous ici Déjà abonné ? identifiez-vous

Commentaires