Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

Séance de rentrée 2008 de l’Académie française

Hommage à Claude Lévi-Strauss et palmarès
Canal Académie vous propose d’écouter la retransmission de la séance de rentrée de l’Académie française, qui s’est déroulée le 27 novembre 2008, sous la Coupole de l’Institut de France. Temps fort entre hommage à l’académicien Claude Lévi-Strauss et remise des prix littéraires aux lauréats 2008.


T�l�charger le fichier sur votre ordinateur
Références émission afficher

Référence : COU510
Adresse directe du fichier MP3 : http://www.canalacademie.com/emissions/cou510.mp3
Adresse de cet article : http://www.canalacademie.com/ida3812-Seance-de-rentree-2008-de-l-Academie-francaise.html
Date de mise en ligne : 7 décembre 2008

L’Académie recevait sous la Coupole de l’Institut de France, le 27 novembre 2008, dans une séance publique annuelle, présidée par M. Max Gallo, les lauréats qu’elle a distingués au cours de l’année.

La séance débutait par un discours de Mme Hélène Carrère d’Encausse, Secrétaire perpétuel de l’Académie française, dédicace à l’académicien Claude Lévi-Strauss, dont nous célébrons en 2008 le centenaire de la naissance. Comme voulait le rappeler le Secrétaire perpétuel : « C’est un immense événement et peut-être avant tout une fête de famille. »

Les cent ans de Claude Lévi-Strauss : un événement international

- « De nombreuses manifestations, en France comme à l’étranger, sont prévues pour honorer, comme il sied, notre confrère. Les plus hautes autorités de l’État, les sociétés savantes les plus prestigieuses ont tenu à s’y associer. Pour témoigner à celui-ci toute notre joie et l’immense fierté que nous éprouvons à le compter dans nos rangs, nous avons renoncé à l’éloge et à l’hommage, qui ne nous semblaient pas de mise aujourd’hui : Claude Lévi-Strauss, tout au long de sa vie, les a également répudiés. Et nous avons décidé, comme nous l’avons fait si souvent au cours de nos débats, lorsque le doute nous assaillait, de nous tourner simplement vers lui, non pour solliciter cette fois son avis toujours juste, mais pour lui dédier cette séance, en témoignage de notre gratitude, et lui faire, en ce jour, l’offrande de nos travaux. »

- « Nul n’a mieux compris que Claude Lévi-Strauss le sens des très vieux usages que les siècles nous ont légués : permettre à quarante personnes d’oublier ce qui, parfois, les sépare, pour former une communauté dont les membres entendent rester fidèles aux valeurs qui guidèrent l’action de leurs prédécesseurs. Ce que Claude Lévi-Strauss appelait le « principe de constance », fondement de la légitimité de toute institution. »

- « Monsieur, comme nous avons coutume de dire, mais aussi cher Claude Lévi-Strauss, l’Académie vous offre cette séance, comme elle vous a offert selon l’usage, le jour de votre installation, le mot du Dictionnaire qui vous était alors dédié. Comme ce jour-là, nous vous disons, tournés vers vous : soyez toujours le bienvenu parmi nous. »

Un palmarès de prix littéraires exceptionnel

Une cinquantaine de prix ont été distribués, récompensant 27 lauréats par des grands prix et 38 lauréats par les prix et médailles des Fondations.

Pierre-Jean Rémy, directeur en exercice, a proclamé le palmarès 2008. Il précisait que : « Ce n’est pas seulement une liste de noms que je vais vous lire maintenant, plus ou moins accompagnés de quelques remarques de mon cru, mais le résultat du travail de toute une année de notre compagnie. Certains d’entre nous plus que d’autres, vous le constaterez à mesure que je les citerai, ont en outre accompli un travail personnel particulièrement remarquable, en rédigeant les commentaires que je vous lirai sur les lauréats, mais ces textes reflètent bien le point de vue de tous, de la majorité des membres des commissions qui ont choisi ces auteurs comme de celle de notre compagnie qui a voté en leur faveur. Plus méconnu peut-être que notre travail sur le Dictionnaire, celui de nos commissions littéraires n’en fait pas moins partie de la vocation essentielle de l’Académie française. »

À noter parmi les prix que le prestigieux Grand Prix de la francophonie a été remis à Mme Tan Lide, grande intellectuelle chinoise et que le Grand Prix du roman revient à Marc Bressant.

- Retrouvez le palmarès des prix dans l’intervention de Pierre-Jean Rémy.

La séance se poursuivait avec un discours d’Hélène Carrère d’Encausse : « Halte à la complainte du français perdu » et le discours sur la vertu, par Max Gallo.

En savoir plus :

- Le site de l’Académie française pour retrouver les discours et le palmarès des prix littéraires 2008.

- Nos émissions de témoignages sur Claude Lévi-Strauss.






© Canal Académie - Tous droits rééservés

Notez cette émission :

Commentaires