Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

Jeanne d’Arc : vérités et légendes par Colette Beaune

La protestation d’une historienne en colère !

Dans Jeanne d’Arc, Vérités et légendes paru aux éditions Perrin, Colette Beaune, spécialiste de l’histoire de la fin de Moyen-Âge, fournit des éléments historiques solides qui répondent aux hypothèses avancées par Marcel Gay dans son livre L’affaire Jeanne d’Arc. Canal Académie donne la parole à une historienne en colère !


Bookmark and Share

Nous vous entendons d’ici, chers auditeurs, nous dire : « Encore Jeanne d’Arc ». Certes Canal Académie n’a pas été avare sur le sujet, mais vous le savez peut être et sûrement, la meilleure pédagogie est la répétition. Et pourtant la répétition, visiblement, n’empêche pas certains d’affirmer des hypothèses contraires aux données de l'Histoire.

Voici le contexte : A la fin de l’année 2007, un certain Marcel Gay, journaliste au quotidien L’Est républicain publiait un ouvrage intitulé L’affaire Jeanne d’Arc (Florent Massot, 2007). Le livre rencontra un succès certain. Quelques mois plus tard, la chaîne de télévision Arte diffusait un reportage au cours duquel l'auteur Gay fut largement interviewé en situation favorable quand la caution universitaire, elle, était cantonnée à l’obscurité des bibliothèques. Au cours de ce reportage, la thèse de monsieur Gay fut largement retenue et exploitée quand celle des historiens devint déformée pour ne pas dire amputée…

Pourtant, les propos de Marcel Gay ne sont guère innovants. On peut même dire qu’ils datent comme la presque totalité des pamphlets anticléricaux du XIXe siècle. Dans la tradition des auteurs « survivo-bâtardisants » comme on les appelle, le journaliste affirme que la sainte de Domrémy n’est pas morte sur le bûcher mais dans son lit ; qu’elle aurait été mariée au chevalier lorrain Robert des Armoises. Entre temps, elle fut manipulée par la machiavélique Yolande d’Aragon, qui n’eut aucune difficulté à trouver cette jeune fille puisque, toujours d’après Gay, elle était ni plus ni moins que la fille d’Isabeau de Bavière et du duc d’Orléans ! Bâtarde donc de sang royale…

Pour répondre sérieusement à ce journaliste à succès, nous recevons au micro de Canal Académie non pas un journaliste mais une historienne, une historienne en colère : Colette Beaune.

L'invitée :

Agrégée d'histoire, Colette Beaune s'est spécialisée dans l'histoire de la fin du Moyen Âge. Sa thèse d'Etat, soutenue en 1984 et publiée en 1985 sous le titre "Naissance de la nation France", analyse l'imaginaire national ainsi que les différentes représentations symboliques du territoire et de la monarchie dans les derniers siècles(...)


© Canal Académie - Tous droits réservés

Notez cette émission :

Pour poursuivre la lecture de cet article et écouter cette émission,
devenez membre du Club pour 25€ par an seulement ! abonnez-vous ici Déjà abonné ? identifiez-vous

Commentaires