Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

L’avenir du Musée de l’homme

les originalités du futur musée-laboratoire, avec Jean-Pierre Mohen

Le 23 mars 2009, le Musée de l’homme fermera ses portes au public pour rénovation… Avec un budget de 52 millions d’euros, le « musée-laboratoire » qui héberge à la fois les chercheurs et accueille le public, doit rouvrir en 2012. Principaux détails de cette rénovation en compagnie de directeur de la rénovation du musée de l’homme


Bookmark and Share

Malgré sa place prestigieuse sur la colline de Chaillot, place du Trocadéro à Paris, le Musée de l’homme a bien vieilli et un jeune musée tout aussi prestigieux l’a encore un peu plus éclipsé : le musée du quai Branly qui a ouvert ses portes en 2006.
La polémique n’a désormais plus lieu d’être, ces deux musées ayant chacun leur propre identité. La première pour le musée de l’homme : celle d’être un musée laboratoire (qui mêle recherche, conservation et enseignement), et où, sur un même espace, cohabitent le public et les chercheurs.






Les quelque 500 000 pièces appartenant au Musée de l'homme seront stockées pendant ces trois années au Musée national d'histoire naturelle.
Il en va de même pour les chercheurs qui déménageront le temps des travaux dans le même espace.

Quant à la collection d’ethnographie, elle a été transférée au Musée du quai Branly et au MuCem de Marseille.
Mais, comme l'explique Jean-Pierre Mohen, « cela ne compromet en rien le musée et son futur puisqu’il s’agit de créer un musée sur l’histoire naturelle et sociale de l’homme.
L’objectif du nouveau Musée de l’homme est de proposer la synthèse illustrée, telle qu’elle est perçue aujourd’hui, de l’émergence et de la présence humaine sur Terre, au sein du monde vivant, dans sa dimension préhistorique, biologique, écologique, culturelle, sociologique, prospective »
.


Ainsi le nouveau musée se propose de raconter l’évolution des hommes préhistoriques sur un temps long de 7 à 9 millions d’années en mettant en avant l’homme en interaction permanente avec la nature, son rapport au règne animal et végétal, au relief et à l'évolution du climat.
Il aborde aussi l'homme à la conquête permanente de l’espace terrestre et maritime.

Parmi les originalités qui ponctueront la visite :
- La tête-monde à bustes elle-même constituée de 350 têtes moulées sur nature, datées du XIXe siècle ; un dispositif en lien avec un pôle sur l’ADN, et le mythe des origines, pour signifier que nous sommes à la fois unique et semblable.
- La tour des milieux. D’une hauteur de 12 mètres, elle présentera une multitude d’écrans et d’objets manifestes qui rendent compte des moyens que l’homme a su inventer pour(...)


© Canal Académie - Tous droits réservés

Notez cette émission :

Pour poursuivre la lecture de cet article et écouter cette émission,
devenez membre du Club pour 25€ par an seulement ! abonnez-vous ici Déjà abonné ? identifiez-vous

Commentaires