Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

L’architecte Jacques Rougerie, de l’Académie des beaux-arts : la houle apprivoisée

Entretien avec un plongeur en terre humaine...

Jacques Rougerie est inspiré par la mer. Il est un architecte du monde sous-marin qui se définit lui-même comme un « mérien », un habitant de la mer, un mot nouveau qui figurera peut-être, un jour, dans le dictionnaire de l’Académie française, aux même titre que "terrien". L’eau, les océans mais aussi l’espace, les galaxies, la bionique nourrissent des rêves qu’il concrétise : rencontre avec un bâtisseur, un explorateur du XXIe siècle, un plongeur en terre humaine qui est reçu sous la Coupole le 3 juin 2009.


Bookmark and Share



Jacques Rougerie crée des constructions adaptées à des milieux très spécifiques, tels que les mondes de la mer et de l'espace. Avec son agence d'architecture, il répond aussi sur des projets d’aménagement portuaire, des logements médicalisés, des aéroports ou des bâtiments industriels. L'originalité de son parcours, sa double formation d'océanographe et d'architecte l'ont conduit à s'intéresser à l'habitat sous-marin dans les années 1970, une époque déjà marquée par l'écologie. De ses passions nées dans l'enfance, de ses rencontres avec le commandant Jacques-Yves Cousteau ou Théodore Monod que connaissait son père, il a gardé le goût d'inscrire ses créations dans une perspective de réconciliation de l'homme avec son milieu originel. Ses rencontres primordiales l'ont éveillé aux expéditions lointaines et à un respect profond de la nature.
Cet architecte d’aujourd’hui, est aussi ou surtout un explorateur des temps modernes, un « prospecteur d’avenir ». Initié à ces mondes d'aventures par des hommes d'exception qui réalisaient leurs rêves pour faire avancer les hommes de petits pas en petits pas, Jaques Rougerie donne, comme il dit, toute la puissance de son imaginaire pour donner un brin de réponse pour les générations futures, persuadé qu'il faut accompagner l'imaginaire des hommes.




Habiter sous la mer, explorer les océans, quitter les quais embouteillés de la Seine pour s’échapper sur les eaux du fleuve, sans faire de queue de poissons avec une voiture amphibie, Jacques Rougerie l’a fait. Quand ce capitaine Nemo du XXIe siècle conçoit un vaisseau à voiles solaires, qui s’appelle L’arche de lumière pour l’espace ou une station orbitale, on embarque pour la planète des rêves et, on quitte le temps et l’espace du quotidien.







Écoutez-le raconter dans cette interview, ses liens avec la mer, celle de son enfance et celles qu'il a parcourues. Il évoque en simplicité, avec humilité le monde des marins, son parcours, ses records sportifs, ses défis de jeune architecte, son engagement envers les générations futures : l'occasion de découvrir les particularités d'une architecture en milieu sous-marin qu'il est, le premier, à avoir su initier durablement avec la construction de(...)


© Canal Académie - Tous droits réservés

Notez cette émission :

Pour poursuivre la lecture de cet article et écouter cette émission,
devenez membre du Club pour 25€ par an seulement ! abonnez-vous ici Déjà abonné ? identifiez-vous

Commentaires