Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

L’évolution de la vie selon Darwin (2/3)

Avec les interventions de Vincent Courtillot, Yves Coppens et Denis Duboule, de l’Académie des sciences
Et si l’extinction des dinosaures n’était pas liée à la chute d’une météorite ? Si la théorie de l’évolution n’était pas celle que l’on croyait ? Si l’Homme n’était pas qu’un simple être vivant ? Lors du 200e anniversaire de Charles Darwin et du cent cinquantenaire de la publication de son ouvrage « De l’Origine des espèces », l’Académie des sciences a rendu hommage au grand naturaliste anglais, le 30 juin 2009 à l’Institut de France.


T�l�charger le fichier sur votre ordinateur
Références émission afficher
Émission proposée par : Julie DEVAUX
Référence : ES550
Adresse directe du fichier MP3 : http://www.canalacademie.com/emissions/es550.mp3
Adresse de cet article : http://www.canalacademie.com/ida4748-L-evolution-de-la-vie-selon-Darwin-2-3.html
Date de mise en ligne : 23 août 2009
Théorie expliquant l'extinction des dinosaures
Théorie expliquant l’extinction des dinosaures

Plusieurs chercheurs se sont ainsi penchés sur différentes thématiques liées au Darwinisme ou à l’Evolution : l’évolution des idées sur le Darwinisme, l’existence et les causes des grandes catastrophes liant l’évolution de la Vie et celle de la Terre, comment un pré-humain s’est fait Homme, l’Embryologie est-elle Darwinienne, l’origine et l’évolution des vertébrés et le rôle de la crête neurale dans le développement et l’évolution des vertébrés.

Canal Académie présente ce colloque en trois retransmissions. Vous allez ici écouter Vincent Courtillot, membre de l’Académie des sciences, Yves Coppens, professeur honoraire au Collège de France, de l’Académie des sciences, et Denis Duboule, membre de l’Académie des sciences. La notion d’extinction et d’évolution sont intimement liées. Dès le XIXe siècle, les scientifiques avaient compris que les extinctions de certaines espèces étaient inhérentes à l’évolution. Les périodes dans l’histoire de la Terre où les disparitions de groupes entiers d’êtres vivants étaient considérables n’ont été que le reflet du phénomène de l’évolution.

Alors que l’on pensait que la chute d’une météorite était la seule explication à la disparition des deux-tiers des espèces vivantes sur la surface de la Terre il y a soixante-cinq millions d’années, une théorie alternative est venue remettre en question la première. Et si les volcans responsables des modifications économiques et climatiques de l’époque, avaient joué un rôle majeur dans cette disparition ? C’est l’une des théories qu’avance depuis une trentaine d’années certains chercheurs dont Vincent Courtillot, membre de l’Académie des sciences.

Evolution de l'Homme selon Yves Coppens
Evolution de l’Homme selon Yves Coppens

Yves Coppens revient quant à lui sur les origines de l’Homme. L’Homme qui n’est pas seulement un être vivant, mais également un eucaryote, un métazoaire, un chordé, un vertébré, un gnatostome, un sarcoptérygien, un tétrapode, un amniote, un cynapcide, un mammifère, un primate et parmi les primates, un haplorhinien, un ciliforme, un catarhinien, un hominoidé et un hominidé. Il a été par ailleurs démontré que dans la majorité de ces classifications, les hominoidés englobaient les paninés (chimpanzés) et les homininés (êtres humains). Ce qui signifie que les paninés et les homininés partagent un ancêtre commun, qui devait être d’origine tropicale et africaine.

Depuis une trentaine d’années, le développement de la génétique moléculaire du développement a eu un impact considérable sur notre perception de la théorie de l’évolution. La théorie de l’évolution est basée sur la variation et la sélection. Darwin ne pouvait pas à l’époque répondre à la question de la variation. Sa définition était donc le temps nécessaire au hasard pour s’exprimer pleinement. Il considérait l’embryon comme quelque chose d’historique et le développement embryonnaire comme un obstacle à la variation. La question de l’embryologie est similaire à celle de l’évolution et ces deux disciplines n’en firent qu’une jusqu’à la fin du XIXe siècle. Ce n’est qu’à partir du XXe siècle que se fit une grande cassure des deux disciplines au travers de l’émergence de l’embryologie causale.

En savoir plus :

Académie des sciences

Visuel de Vincent Courtillot
Visuel de Vincent Courtillot

Ecoutez également :

Le darwinisme est-il toujours d’actualité ? (1/2)
L’évolution des vertébrés selon Darwin (3/3)

A voir

Plusieurs expositions sur Darwin :
- Minéraux et Fossiles - L’évolution - Année Darwin - Dijon - du 30 septembre au 10 octobre 2009 New
- Exposition Darwin - Bagatelle - Jardin botanique - Paris - du 29 Mai au 1er novembre 2009
- Les sciences de l’évolution : de Darwin aux biotechnologies - Quinson - du 06/02 au 15/12/09
- La ruée vers l’Homme - Cité des Sciences - Paris et Province - Prolongée octobre 2009

http://www.hominides.com/html/darwin-anniversaire/charles-darwin-2009-exposition-salon.php#minerauxfossilesdarwindijon






© Canal Acadééémie - Tous droits rééservés

Notez cette émission :

Commentaires