Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

Jacques Blamont : Propositions urgentes pour un futur menacé

Entretien avec l’académicien des sciences sur son livre Lève-toi et marche

Réchauffement climatique, déforestation, extinction des espèces, accès à l’eau, inquiétude quant à l’alimentation, population mondiale en expansion... Sommes-nous encore disposés à provoquer un revirement de situation, de passer d’un cercle infernal à un cercle vertueux ? Jacques Blamont, membre de l’Académie des sciences, vous présente ses réflexions-volontairement provocantes- dans son livre Lève-toi et marche.


Bookmark and Share

Ni rire, ni pleurer, mais comprendre. Cette citation empruntée à Spinoza, figure en bonne place dans Lève-toi et Marche de Jacques Blamont.
Rédigé sous forme de questions-réponses avec le théologien et historien des sciences Jacques Arnould, ce livre est la prolongation d’un précédent ouvrage, Introduction au siècle des menaces paru en 2004 dont le titre laisse deviner la noirceur de l'avenir dépeint.

Lève-toi et marche tente de tempérer ses propos, de trouver des solutions à la spirale infernale de destruction massive de notre environnement.

Mais Jacques Blamont ne mâche pas ses mots. Ce n'est pas dans son tempérament comme il le dit lui-même !

Ainsi, plusieurs thématiques sont abordées au cours de cette émission, au regard des conclusions d’un sommet à New Delhi réunissant 57 Académies des sciences :« l’humanité s’approche d’une crise créée par le couplage des problèmes de la population, de l’environnement et du développement ».


« Le développement durable n'est pas durable »

Jacques Blamont revient dans cette émission sur son sentiment en matière de développement durable.
« Pour moi, il s’agit du dernier avatar de la pensée productiviste, puisqu’elle prétend promouvoir l’augmentation du niveau de vie d’une population, tout en préservant les ressources disponibles pour les générations futures.
[…] Mais la croissance, voulue partout rapide et forte tant chez les pays développés que chez les pays émergents, ne permet pas la préservation recherchée des ressources. »
Et de poursuivre(...)


© Canal Académie - Tous droits réservés

Notez cette émission :

Pour poursuivre la lecture de cet article et écouter cette émission,
devenez membre du Club pour 25€ par an seulement ! abonnez-vous ici Déjà abonné ? identifiez-vous

Commentaires