Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

Hommage à la philosophe Simone Weil à la Bibliothèque nationale de France (BNF)

Avec Florence de Lussy, Anissa Castel Bouchouchi et Silvia D’Intino

A la Bibliothèque Nationale de France, un hommage sera rendu le 23 octobre 2009 à la célèbre philosophe française : Simone Weil dont cette année 2009 marque le centenaire de la naissance. Florence de Lussy, chargée de mission à la BNF, informe les auditeurs sur la teneur de cet hommage auquel participent Bertrand Saint-Sernin, membre de l’Académie des Sciences Morales et Politiques, Olivier Rey et Laurent Lafforgue.


Bookmark and Share


Florence de Lussy est chargée de mission à la BNF; elle assure depuis 30 ans l'édition magistrale des œuvres complètes de Simone Weil chez Gallimard, une tâche immense ! Elle donne ici des précisions sur la teneur de cet hommage auquel participeront notamment trois représentants du monde scientifique : Bertrand Saint-Sernin, membre de l'Académie des sciences morales et politiques, ainsi qu’Olivier Rey et Laurent Lafforgue. Chacun s’exprimera sur l’un des thèmes suivants :

- Paradoxe pour cette figure singulière qu'est Simone Weil
- Correction de l'image d'excentrique qui lui colle à la peau
- Profondeur et solidité d'une pensée

En même temps, rappelle Florence de Lussy, la figure énigmatique de Simone Weil suscitera deux conférences avec Mme Petitdemange et David Tracy sur les axes de réflexion suivants :
- sa judéité
- la question de son "moi" ou l'impossible Simone Weil.


Au cours de cette même émission, Florence de Lussy annonce la parution en novembre 2009 du 10e volume sur la Grèce, l'Inde, l'Occitanie qui permettra au lecteur de faire le point sur l'attachement passionné de Simone Weil à la Grèce et de se faire une opinion sur l’ambigüité suivante : chez Simone Weil, s’agissait-il d’un platonisme annonciateur du christianisme et/ou d’un christianisme absorbé par le platonisme.

Quant à l'Inde, Simone Weil fut frappée par la similitude entre la pensée de la Grèce et celle de l'Inde. Elle respectera cependant la spécificité des concepts de la philosophie indienne.

Toujours fidèle au principe de ne s'ancrer dans aucune tradition, Simone Weil veillera à rester au « seuil » de tout, soutenant : «Concevoir l'identité des diverses traditions, non pas en les rapprochant par ce qu'elles ont de commun mais en saisissant l'essence de ce que chacune d'elles a de spécifique. C'est une seule et même essence.»

Florence de Lussy, ardente défenseur et conservateur de la pensée de Simone Weil déclare : « Elle est une sorte de Pic de La Mirandole ». Pietro Citati a pu écrire d'elle :(...)


© Canal Académie - Tous droits réservés

Notez cette émission :

Pour poursuivre la lecture de cet article et écouter cette émission,
devenez membre du Club pour 25€ par an seulement ! abonnez-vous ici Déjà abonné ? identifiez-vous

Commentaires