Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

Rémi Brague, le philosophe qui prend au sérieux le « fait religieux »


Le philosophe Rémi Brague, spécialiste des religions, a reçu en décembre 2009, le Grand Prix de Philosophie décerné par l’Académie française pour l’ensemble de son œuvre. Il venait tout juste d’être élu à l’Académie des sciences morales et politiques. Il s’entretient ici avec Damien Le Guay.


Bookmark and Share

Rémi Brague trace son sillon et, ce faisant, éclaire notre horizon. De livres en livres, il éclaire, mieux que d’autres, le « fait religieux » qui est détesté par certains (tel Michel Onfray) ou ignoré voire caricaturé par la plupart. Pourquoi ? Comment se comprendre, soi-même ainsi que nos sociétés, sans comprendre la composante religieuse – ô combien constitutive de notre humanité ?

Notre professeur, qui maîtrise suffisamment son savoir pour ne pas en faire étalage, est comme un poisson dans l’eau des trois religions dites monothéistes. Après avoir étudié Aristote, il a publié, en 1992 un remarqué Europe, la voie romaine qui restitue aux « racines » de l’Europe toute leur originalité dans son souci de s’approprier ce qui lui est étranger. Puis, il nous a donné les deux premiers opus d’un triptyque : La sagesse du monde (Fayard, 1999 – désormais en livre de poche), sur notre manière de comprendre l’univers que nous habitons, puis, en 2005 La loi de Dieu (Gallimard) sur l’évolution de la loi quand elle vient de Dieu. Reste un troisième volet, à venir, sur l’époque moderne qui tente de se doter d’une loi sans foi.


I/ Qui est Rémi Brague ?

Élève à l'École normale supérieure de la rue d'Ulm en 1967, il devient agrégé de philosophie en 1971, puis soutient sa thèse de doctorat en 1976, sous la direction de Pierre Aubenque. Professeur à l'université Paris I Panthéon-Sorbonne, où il dirige le centre de recherche « Tradition de la pensée classique », Rémi Brague enseigne aussi à la Ludwig-Maximilian-Universität de Munich (Allemagne), où il occupe la chaire Romano Guardini ; il y enseigne l'histoire du christianisme européen. Il a été aussi John Findlay Visiting Professor à l'Université de Boston (États-Unis). Son domaine d'étude est considérable : bien qu'officiellement spécialiste des philosophies médiévales juive et arabe, il a d'abord travaillé sur la philosophie grecque ; d'abord sur Platon, puis sur Aristote. Sa thèse de 3e cycle portait sur le Ménon de Platon (publiée sous le titre Le Restant). Sa thèse de doctorat d'État est une étude sur la notion de monde chez Aristote. C'est ensuite que sa(...)


© Canal Académie - Tous droits réservés

Notez cette émission :

Pour poursuivre la lecture de cet article et écouter cette émission,
devenez membre du Club pour 25€ par an seulement ! abonnez-vous ici Déjà abonné ? identifiez-vous

Commentaires