Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

Le parcours inclassable d’un philosophe politique : Pierre Manent (1/2)

Le disciple de Raymond Aron, admirateur de Tocqueville, s’entretient avec Damien Le Guay

Pierre Manent présente son livre Le regard politique, un livre d’entretiens qui est en partie une autobiographie mais surtout une biographie intellectuelle et une introduction à son travail. Disciple de Raymond Aron, excellent connaisseur de la pensée libérale, il est professeur à l’EHESS (Ecole des hautes études en sciences sociales) donnant ses cours en 2011 sur le thème "Le projet politique moderne entre l’action et la parole. Parcours de Montaigne à Rousseau". Voici le premier volet de l’entretien qu’il accorde à Damien Le Guay.


Bookmark and Share

Pierre Manent, au studio de Canal Académie, examine au mieux son « regard politique ». «Il n’est pas de gauche...», dit-il, pourtant il fut élevé dans un milieu familial communiste. Il fut même indifférent à la « pensée 68 ». Son travail se situe, comme il l’indique lui-même, au carrefour de trois pôles : le religieux, la philosophie et la politique. Aucun de ces trois pôles n’a pris le pas sur les autres. Soucieux d’indépendance, rétif aux embrigadements ou appartenance clanique, toujours inquiet, il cherche avant tout à comprendre la chose politique sans a priori ni enfermement dans telle ou telle discipline.



Le disciple de Raymond Aron

Grâce à Raymond Aron (dont il parle), il a envisagé sérieusement la politique – ce qui n’était pas si fréquent que cela dans les années 1970. En lisant attentivement Tocqueville (objet de son livre Tocqueville et la nature de la démocratie, 1982) il a étudié de près le souci égalitaire qui travaille de l’intérieur nos démocraties. Mais, avec l’âge, il revient sur Tocqueville, «il en revient» - comme on dit. A son goût, il a un peu trop coupé en deux la politique en opposant l’inédit de la démocratie avec toutes les autres formes politiques antérieures. Pierre Manent souhaite, dans son travail, rétablir des continuités et replacer la démocratie dans une histoire politique plus vaste.

Pierre Manent met en évidence quelques «sentimento» quant à son admiration constante pour Tocqueville. Il souhaite aller chercher plus loin, auprès des grecs, les problématiques qui traversent cet « homme politique » - si bien mis en évidence par Aristote.

Dans le second volet de cet entretien avec Pierre Manent, nous entrerons plus avant dans une histoire des formes politiques et la situation actuelle, selon lui, de l’Europe.


Texte de Damien Le(...)


© Canal Académie - Tous droits réservés

Notez cette émission :

Pour poursuivre la lecture de cet article et écouter cette émission,
devenez membre du Club pour 25€ par an seulement ! abonnez-vous ici Déjà abonné ? identifiez-vous

Commentaires