Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

La chirurgie laser corrige-t-elle tous les troubles de la vue ?

avec le Professeur Yves Pouliquen, de l’Académie française et de l’Académie nationale de médecine, et le Docteur Jean-Jacques Saragoussi

Si vous êtes myopes, astigmates, hypermétropes ou encore presbytes, vous faites partie des 1 milliard de personnes dans le monde ayant besoin d’une correction optique. Depuis 25 ans, en plus des lunettes et des lentilles une troisième solution s’offre à vous : la chirurgie réfractive au laser, c’est à dire la correction de votre défaut visuel par une découpe de votre cornée. A qui cette technique s’adresse-t-elle et signe-t-elle la fin des lunettes ? Réponses en compagnie du professeur Yves Pouliquen et du docteur Jean-Jacques Saragoussi.


Bookmark and Share

La myopie est classiquement évaluée à 20% de la population dans les pays développés. Mais une étude indique une augmentation considérable des myopes. Ainsi aux Etats-Unis, ils sont passés de 25% en 1970 à plus de 41% de la population en 2000.
A Taïwan on estime que 70% des enfants scolarisés sont myopes. Comment expliquer cette augmentation ? Pour le professeur Pouliquen, cette croissance est à mettre en relation avec la détection de plus en plus précise et précoce des troubles visuels. « Il se peut également que la myopie se soit accentuée avec le développement de l’activité intellectuelle, la pratique de la lecture notamment » précise-t-il. Pour le docteur Saragoussi « le mode de vie entre en jeu comme le développement des habitudes de vision imposée par la société, mais aussi les facteurs génétiques : les myopes très souvent ont des antécédents familiaux ».

Tous autant que nous sommes, myopes, astigmates, presbytes, hypermétropes, devenons de plus en plus nombreux. Les opticiens nous proposent les lunettes aux verres dernières générations et des lentilles de contact toutes aussi performantes. Mais depuis 25 ans, une troisième solution a fait son apparition : la chirurgie réfractive au laser.

Données historiques des avancées de l’opération de la cornée

Yves Pouliquen raconte : « Tout commence il y a un siècle, avec le Japonais Sato. Il avait démontré qu’on pouvait modifier la courbure de la cornée en l’incisant de manière assez barbare… Il avait cependant démontré le principe physique qu’une incision pouvait aplatir la cornée. C’est le Russe Fiodorov qui reprit cette méthode dans les années 1970 en appliquant une précision qui n’avait jamais été réalisée auparavant. Il démontra que la myopie était réduite. On l’a appelé la kératotomie radiaire par des incisions radiaires de la cornée.
C’est à cette période là que le docteur Saragoussi et moi-même nous sommes intéressés à ces techniques.
Parallèlement, les Colombiens développèrent un processus de sculpture de greffon à mettre sur la cornée pour modifier la courbure. Nous nous y sommes intéressés dans mon service à l’Hôtel dieu avec Jean-Jacques Saragoussi, et puis ensuite nous sommes passés au laser ».


Les deux options évoquées sont à l’époque(...)


© Canal Académie - Tous droits réservés

Notez cette émission :

Pour poursuivre la lecture de cet article et écouter cette émission,
devenez membre du Club pour 25€ par an seulement ! abonnez-vous ici Déjà abonné ? identifiez-vous

Commentaires