Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

Geneviève Gobillot : Le Coran, guide de lecture des Écritures

Professeur de civilisation arabo-musulmane, elle intervenait au colloque "Quelle sagesse pour notre temps ?" de la Fondation Ostad Elahi Ethique et Solidarité humaine

A l’occasion de la 10 ème édition de la journée de la solidarité humaine, l’Institut de France accueillait un colloque dont le thème s’articulait autour de la question "Quelle sagesse pour notre temps ?" Geneviève Gobillot, professeur de civilisation arabo-musulmane et d’histoire des idées à l’université de Lyon, spécialiste de la mystique musulmane des premiers siècles, qui, depuis 12 ans, travaille sur les lectures intertextuelles et interculturelles du Coran, a donné un exposé intitulé « Le Coran, guide de lecture des Ecritures ».


Bookmark and Share

Cette émission vous est proposée dans le cadre du partenariat établi entre Canal Académie et la Fondation Ostad Elahi Ethique et Solidarité humaine.
Elle se divise en deux temps : dans le premier, vous pourrez écouter l’intervention de Geneviève Gobillot, puis, dans le second, l’entretien de Geneviève Gobillot répondant aux questions du journaliste Jacques Paugam, modérateur et animateur de ce colloque.



Le Coran, guide de lecture des Ecritures

"Je vais essayer de vous présenter, le plus rapidement possible, - ce qui va être peut-être un peu compliqué - pourquoi le Coran recèle une sagesse pour notre temps.



Tout d’abord, je tiens à préciser que je ne vais pas vous dire quelque chose de nouveau sur le Coran, mais au contraire essayer d’éclairer quelque chose que dit le Coran et qui n’a peut-être pas été vu dans sa totalité pour diverses raisons historiques.
Le Coran, en vérité, considère précisément que la science, le ahim ne peut se trouver qu’à l’intérieur du texte. Tout ce qui pourra être apporté de l’extérieur de ce texte ne fera que cacher cette sagesse. Donc, nous allons essayer tout simplement de plonger un tout petit peu à l’intérieur du texte. J’ai proposé cette plongée à l’intérieur du texte par un biais, un biais qui est l’intertextualité. Cette intertextualité, elle existe, elle est dans le texte. La question est de savoir comment elle a été interprétée jusqu’à nos jours. Cette intertextualité n’a pas toujours été saisie comme elle aurait dû l’être.


Dès les débuts peut-être de l’islam, elle n’a pas été vraiment saisie parce que dès le départ on a appris à beaucoup de musulmans, si vous voulez, que le Coran se suffisait à lui-même et ils l’ont interprété comme le fait que le reste des textes devait être mis de côté. Or, le fait que le Coran se suffit à lui-même n’implique pas une mise de côté des autres textes. C’est un premier point. Et ensuite, au niveau de l’orientalisme donc, qui a des racines très anciennes, les orientalistes ont la plupart du temps compris cette intertextualité comme des emprunts, une série d’emprunts, une série d’influences ou une série à la limite presque du plagiat. Tout cela a gâché(...)


© Canal Académie - Tous droits réservés

Notez cette émission :

Pour poursuivre la lecture de cet article et écouter cette émission,
devenez membre du Club pour 25€ par an seulement ! abonnez-vous ici Déjà abonné ? identifiez-vous

Commentaires