Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

Émissions à découvrir !


Les Sentinelles de l’Océan avec Jacques Rougerie, du Forum Global des Océans à Rio + 20

Entretien sur les enjeux maritimes d’aujourd’hui et "Sea Orbiter" au micro de Marianne Durand-Lacaze

Les Sentinelles de l’Océan, le rendez-vous régulier de Jacques Rougerie sur Canal Académie, est consacré cette fois, aux 10 ans du Forum Global des Océans, où il s’est rendu à Rio le 16 juin 2012. Faisons le point avec celui qui a initié une véritable architecture de la mer, au-delà de l’architecture marine, sur les enjeux maritimes du monde d’aujourd’hui, après la tenue du Forum Global des Océans et de la conférence de Rio +20. Son fantastique projet SeaOrbiter, présenté à Rio, a été accueilli comme l’emblème d’une nouvelle page à écrire : l’heure est venue du mettre le cap sur l’action.


Bookmark and Share

Il est le créateur de maisons sous-marines dès les années 1970, de bateaux révolutionnaires à l’intérieur desquels on peut voir ce qui se passe sous l’eau.
On lui doit la première maison sous-marine Galathée, l’Océanopolis de Brest, celui de Boulogne-sur-mer, le projet du musée d’archéologie sous la mer d’Alexandrie pour ne citer que quelques unes de ses œuvres. Versant architecture marine, Jacques Rougerie est un créateur hors pair. L’œil des mers dit l’Aquaspace, est l’un de ses navires à coque centrale transparente qu’il a défendu et réalisé contre l’avis de tous. Plusieurs de ses vaisseaux qui allient science et imagination, ont vu le jour, l'Aquascope, semi-submersible d’observation et un trimaran à coque centrale transparente, le Seascope.


Il est surtout l’auteur du projet SeaOrbiter que le grand public commence à bien connaître.





SeaOrbiter, est un vaisseau des temps modernes, une plateforme flottante pensée depuis 1998, en forme de voile très allongée sur un axe vertical de 58 mètres de haut dont la partie immergée est aussi un poste d'observation des eaux sous-marines avec de grands hublots et un sas de communication direct pour les plongeurs et les robots sous-marins qui, eux, descendront à plus d'un kilomètre de fond.
De haut en bas, on pourra y observer la mer au-dessus et en-dessous de la surface des eaux, simultanément.



Vaisseau du futur pour le futur, SeaOrbiter va parcourir les mers et les océans pour récolter des données scientifiques sur les courants sous-marins, sur la diversité des espèces, sur leur évolution par rapport aux problèmes engendrés par notre économie mondiale et le réchauffement climatique. Dans un avenir plus lointain, plusieurs SeaOrbiter devraient voir le jour. Pour l'heure, le premier SeaOrbiter, grâce à sa collecte de données uniques, effectuées en plusieurs points du(...)


© Canal Académie - Tous droits réservés

Notez cette émission :

Pour poursuivre la lecture de cet article et écouter cette émission,
devenez membre du Club pour 25€ par an seulement ! abonnez-vous ici Déjà abonné ? identifiez-vous

Commentaires