Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

Michel Lacroix : « Réalisation de soi et style d’existence » ou comment renouveler la sagesse au XXI e siècle

Le philosophe intervenait au colloque "Quelle sagesse pour notre temps ?" de la Fondation Ostad Elahi Ethique et Solidarité humaine

A l’occasion de la 10 e édition de la Journée de la solidarité humaine, l’Institut de France et la Fondation Simone et Cino del Duca accueillaient un colloque dont le thème s’articulait autour de la question "Quelle sagesse pour notre temps ?" à l’initiative de la Fondation Ostad Elahi Ethique et Solidarité humaine. Michel Lacroix aborde le développement personnel et l’épanouissement de chacun à travers un exposé intitulé "Réalisation de soi et style d’existence" dans lequel il définit les trois piliers de la sagesse future. Sa définition de la sagesse ? "Le juste milieu" entre soi et les autres, entre action et contemplation, entre particularisme et universalisme...


Bookmark and Share

Dans la première partie de cette émission, et durant une dizaine de minutes, Michel Lacroix développe son propos sur le développement personnel. Dans la seconde, il répond à quelques questions posées par le journaliste Jacques Paugam.


« Réalisation de soi et style d’existence »


"En réalité, ce titre, je l'ai déposé il y a six mois (c'est-à-dire début 2011) et en six mois, les choses ont évolué, donc ne m’en veuillez pas si mon approche du problème est un tout petit peu différente. Je voudrais aborder trois points, au sujet desquels il me semble qu’une sagesse renouvelée est nécessaire pour vivre au 21ème siècle.

- 1. Le premier point concerne ce qu’il est convenu d’appeler « le souci de soi ». Le souci de soi est une des grandes tendances sociologiques de notre époque. Tout le monde aspire désormais, très légitimement, à l’épanouissement de soi, à la réalisation de soi. La forme la plus courante de cette aspiration est celle que lui a donnée le développement personnel. Le mouvement du développement personnel repose sur deux atouts : nous avons tous un potentiel riche, fait de motivations et d’aptitudes, de désirs et de talents ; et en second lieu, ce potentiel doit éclore, il doit être mis en œuvre, il ne doit pas rester en friche, il doit être concrétisé. Cette idée de potentiel humain me paraît être une très belle idée, une idée très riche. Historiquement, elle aura peut-être autant d’importance que l’idée de salut, au Moyen-Age ou à l’âge classique. Cette idée de potentiel humain modifie profondément le regard que nous portons sur l’enfance et sur l’éducation des enfants. Mais en pratique, nous le savons, le développement personnel dérive souvent vers le nombrilisme, vers le narcissisme, il faut donc lui réinsuffler le sens de l’altérité, en rappelant une évidence très simple : l’épanouissement de chaque individu ne saurait être simplement une affaire de technique psychologique, de technique de gestion mentale, de technique de dynamisation mentale, de technique de pensée positive ou de programmation neurolinguistique. Ma réalisation personnelle n’est possible que parce que j’ai reçu, et parce que je continue de recevoir, cette nourriture psychologique que constitue l’amour des(...)


© Canal Académie - Tous droits réservés

Notez cette émission :

Pour poursuivre la lecture de cet article et écouter cette émission,
devenez membre du Club pour 25€ par an seulement ! abonnez-vous ici Déjà abonné ? identifiez-vous

Commentaires