Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

Michel Berthet : "Etre à l’AMOPA, c’est vouloir naviguer en mémoire et en espérance conjointes."

Entretien avec le président national de l’Association des Membres de l’Ordre des Palmes académiques (AMOPA)
Depuis juin 2011, l’Association des membres de l’ordre des Palmes académiques (AMOPA) a un nouveau président, Michel Berthet, et fête en 2012 ses 50 ans ! L’important congrès de Colmar qui se prépare en mai 2012 nous fournit l’occasion de présenter son parcours et ses convictions tout rappelant le rôle essentiel que jouent auprès des jeunes dans les écoles et les lycées, les membres de l’AMOPA.


T�l�charger le fichier sur votre ordinateur
Références émission afficher
Émission proposée par : Axel Maugey
Référence : par568
Adresse directe du fichier MP3 : http://www.canalacademie.com/emissions/par568.mp3
Adresse de cet article :
Date de mise en ligne : 25 mars 2012

Très impliqué dans la vie associative (création de l’association des lycées technologiques), Michel Berthet a dirigé au moins trente-cinq fois des centres de vacances ! Mais depuis qu’il est entré dans la grande famille des personnes décorées des palmes académiques, finies les vacances ! Vice-président de l’Association des Membres de l’Ordre des Palmes académiques de la région Loire pendant sept ans, il en a été le président pendant dix ans, avant de devenir le président national de l’AMOPA depuis juin 2011.
En 2010, la section de la Loire, sous sa présidence, a organisé le congrès international des Palmes académiques qui fut un grand succès. Car l’AMOPA compte aussi parmi ses membres de très nombreuses personnalités étrangères qui oeuvrent pour le rayonnement de la culture française. (Rolf Tobiassen par exemple, pour n’en citer qu’un : Rolf Tobiassen, une vie au service de la francophonie nordique ! mais il faudrait évoquer les "amopaliens" du monde entier.

Quant à Michel Berthet, il affirme haut et fort son attachement à l’enseignement technique et d’ailleurs toute sa carrière s’est déroulée là, comme professeur de lettres et d’histoire. Professeur agrégé d’histoire-géographie, il a été pendant plusieurs années chargé de mission auprès des professeurs au rectorat de Lyon. Car notre invité est un formateur dans l’âme (I.U.F.M. de Lyon), un animateur très apprécié. Il a également été membre des jurys des concours nationaux de recrutement des professeurs de lycées professionnels.

Le président de l’AMOPA aime cette citation d’Héraclite : « Le soleil est nouveau tous les jours ». Une citation qui va comme un gant à l’AMOPA qui, après la présidence de Jacques Treffel, puis de son épouse Marie-Marguerite Treffel, a continué à rassembler comme une grande famille tous les décorés des Palmes, autour de thèmes porteurs comme la solidarité, l’humilité, l’idéal humaniste, le partage, l’amitié, le don de soi, la langue française, la francophonie. Dans un monde difficile, il faut, confie le nouveau président de l’AMOPA, un fonctionnement qui reste toujours tourné vers les jeunes et vers l’avenir.

 Michel Berthet, président national de l'Association des membres décorés de l'Ordre des Palmes académiques (AMOPA)
Michel Berthet, président national de l’Association des membres décorés de l’Ordre des Palmes académiques (AMOPA)

Ce rassemblement de Colmar en mai 2012, le Président fait tout pour qu’il soit réussi en s’entourant d’une équipe motivée, qui compte à la fois des membres nouveaux et des anciens. La revue de l’AMOPA, magnifiquement illustrée avec de nombreux articles enrichissants (trimestrielle, bientôt 200 numéros parus) se veut encore plus ouverte sur les activités de tous, soutenant de nouveaux projets pour la jeunesse et manifestant une volonté de multiplier les échanges entre les sections de toutes les provinces de France, sans oublier les sections étrangères pour mieux promouvoir la langue française et le dialogue des cultures.

Pour Michel Berthet, chacun doit trouver sa place au sein de l’AMOPA. Il nous confie cette belle formule : « Être amopalien, c’est vouloir naviguer en mémoire et en espérance conjointes ». C’est pourquoi il entend présider de manière à obtenir la confiance de tous. Il a compris que pour réussir, il faut bien se connaître les uns les autres, appréhender l’identité et la singularité de chacun des membres et de chacune des sections. Aller au cœur de l’AMOPA : une belle manière d’établir de solides rapports de confiance, pour trouver le chemin de la responsabilité collective.
_

Pour la première fois, durant le congrès de Colmar qui aura lieu du 24 au 27 mai 2012, un espace de 1.200 m2 sera aménagé afin que les régions se mettent en scène et fassent découvrir à un large public leur exceptionnelle vitalité.

On l’a compris, Michel Berthet veut réussir à ancrer l’AMOPA au cœur du XXIe siècle pour mieux servir la France.

l’AMOPA : en quelques mots

- Les Palmes académiques, instituées sous cette dénomination par NAPOLÉON 1er pour honorer les membres de l’Université, remontent à 1808. Les modalités de leur attribution ont été étendues en 1866 à des personnes non enseignantes ayant rendu des services éminents à l’éducation. Le décret du 4 octobre 1955, signé par le Président René Coty, a institué l’ordre des Palmes académiques, comportant les grades de Chevalier, d’Officier et de Commandeur.

Les Palmes académiques peuvent être accordées aux étrangers et aux Français résidant à l’étranger qui contribuent activement à l’expansion de la culture française dans le monde.

Le décret du 19 avril 2002 fixe les chiffres annuels de nominations et de promotions à ne pas dépasser par grade. Commandeurs : 280 Officiers : 3785 Chevaliers : 7570.

- L’Association des Membres de l’Ordre des Palmes Académiques (AMOPA), créée en 1962 et placée sous le haut patronage du Président de la République, du Ministre de l’Éducation Nationale et du Grand Chancelier de la Légion d’Honneur, est reconnue d’utilité publique depuis 1968.

Elle est composée d’hommes et de femmes ayant reçu la « décoration violette » c’est à dire les Palmes Académiques. Cette décoration récompense les services rendus à la jeunesse.

Elle compte aujourd’hui 151 sections, dont 116 en France métropolitaine et dans les DOM TOM, le complément à l’étranger. Elle est présente sur les cinq continents. Elle regroupe 23 500 adhérents.

- Pour écouter l’histoire de cette association par son ancien président Jacques Treffel, cliquez ici l’Association des Membres de l’Ordre des Palmes académiques .

- Ecoutez aussi : Pour Jacques Treffel, en hommage et en souvenir

- Consulter le site internet de l’AMOPA : http://www.amopa.asso.fr/

Pour se procurer la revue de l'AMOPA : s'adresser au secrétariat national, 30 avenue Félix Faure 75015 Paris. tél. 01.44.54.50.82
Pour se procurer la revue de l’AMOPA : s’adresser au secrétariat national, 30 avenue Félix Faure 75015 Paris. tél. 01.44.54.50.82

- Ecoutez d’autres émissions sur l’AMOPA sur Canal Académie :

- La revue de l’AMOPA, pour les membres de l’Ordre des Palmes académiques

- Le concours de l’Amopa pour défendre la langue française

- Les Palmes académiques ont deux cents ans !

- Le film vidéo en cours de réalisation par l’équipe de Canal Académie pour le Congrès de l’Amopa sera diffusé en mai prochain. On pourra le regarder sur le site de l’Amopa et sur celui de Canal Académie.

- Précisons enfin que le président de la section des Landes, Bernard Broqua, avait choisi, pour récompenser les jeunes élèves lauréats des concours organisés par l’Amopa, de leur offrir... un abonnement au Club Canal Académie. Et c’est bien volontiers que Canal Académie s’est associée à l’Amopa-Landes pour cette sympathique opération !






© Canal Acadééémie - Tous droits rééservés

Notez cette émission :

Commentaires