Accueil 

Mots-clés

Académie des sciences

Autres groupes de mots-clés

Claude DEBRU


Articles

 <i>Rêve et conscience</i>

Rêve et conscience

Par Claude Debru de l’Académie des sciences dans le cadre du colloque Naissance, émergence et manifestation de la conscience
Claude Debru est historien et philosophe des sciences de la vie et de la médecine. Comment l’académicien, élève de Georges Ganguilhem et de François Dagognet, qui a rencontré Michel Jouvet, spécialiste du rêve en 1981 explique aujourd’hui, au regard des avancées de la science en 2013 le rêve et la conscience. Pour tout savoir des rêves dits hallucinatoires et ceux dits "rêves lucides" : écoutez son intervention dans le cadre du colloque "Naissance, émergence et manifestations de la conscience", organisé par l’Association "Être humain".

dimanche 10 mars 2013 - Emission proposée par : Marianne Durand-Lacaze

Séance solennelle de remise des Prix de l'Académie des sciences 2011 (1/2)

Séance solennelle de remise des Prix de l’Académie des sciences 2011 (1/2)

avec Alain Carpentier, Jean-François Bach, Catherine Bréchignac et Philippe Taquet membres de l’Académie des sciences
Canal Académie retransmet l’intégralité de la séance solennelle de remise de prix de l’Académie des sciences qui s’est déroulée le 12 octobre 2011. Retrouvez l’allocution du président de l’Académie des sciences Alain Carpentier, l’intervention du prix Nobel de médecine Jules Hoffmann présentant ses travaux sur l’immunité, et l’énoncé des prix de l’Académie des sciences par Jean-François Bach, Catherine Bréchignac Secrétaires perpétuels et par Philippe Taquet. Retrouvez aussi l’énoncé des lauréats des Olympiades nationales et internationales de mathématiques et de chimie. Et dans un dernier temps, écoutez les allocutions de 5 académiciens présentant leurs domaines de recherches.

dimanche 16 octobre 2011

L'élasticité du temps dans notre cerveau et en physique

L’élasticité du temps dans notre cerveau et en physique

avec Claude Debru et Pierre Buser, auteur du Temps, instant et durée, membres de l’Académie des sciences
Pourquoi avoir cette étrange sensation que le temps est élastique : il passe vite lorsqu’on est pressé et lentement lorsqu’on s’ennuie ? Claude Debru et Pierre Buser se sont intéressés aux questions actuelles que se posent les neurosciences sur la construction cérébrale du temps vécu. Car le temps humain n’est pas lisse et ordonné, il est dissymétrique et orienté comprenant à la fois passé, présent et futur. Et il en va de même en physique pour nos horloges et nos sabliers qui se décalent irrémédiablement petit à petit. C’est la démonstration parfaite de la dilatation du temps, une expression de la relativité générale chère à Einstein... ! Explications.

dimanche 14 août 2011

Le rêve sert-il à reprogrammer les caractéristiques génétiques du cerveau ?

Le rêve sert-il à reprogrammer les caractéristiques génétiques du cerveau ?

Avec Claude Debru, philosophe des sciences et correspondant de l’Académie des sciences
Le sommeil paradoxal et donc le rêve serviraient-ils à nous « reprogrammer » ? C’est une des hypothèses formulées par Michel Jouvet dans les années 1970, toujours valable à ce jour ; mais une hypothèse qui n’est toujours pas validée. Claude Debru, philosophe des sciences, collaborant étroitement avec Michel Jouvet pendant de nombreuses années, revient sur les questions que tentent toujours de résoudre les neurophysiologistes : la fonction du rêve avant la naissance et chez le nouveau-né, le rêve chez l’adulte, le non-rêve... Une émission pas si soporifique qu’elle en a l’air !

dimanche 2 mai 2010

Claude Debru : pour une pratique de la philosophie dans les laboratoires de recherche

Claude Debru : pour une pratique de la philosophie dans les laboratoires de recherche

Philosophe des sciences, correspondant de l’Académie des sciences
Claude Debru, philosophe des sciences, a construit une carrière atypique au fil de ses rencontres avec Georges Canguilhem, Jeffries Wyman, Michel Jouvet, Marcel Bessis, Pierre Karli et bien d’autres. Persuadé que la philosophie des sciences se pratique au plus près des chercheurs, il a mis la main à la pâte, opérant des rats, enregistrant des kilomètres d’électroencéphalogramme, ou travaillant dans les services d’hématologie à hôpital. Rencontre.

dimanche 4 avril 2010