Accueil 

Georges DAVID


Articles

Pourquoi le don de gamète doit-il rester anonyme ?

Pourquoi le don de gamète doit-il rester anonyme ?

Réponses avec Georges David, fondateurs des CECOS et Pierre Jouannet, ancien responsable du CECOS de l’Hôpital Cochin, de l’Académie de médecine
Le sigle « CECOS » ne vous dit peut-être rien. Pourtant, chaque année les Centres d’étude et de conservation des œufs et du sperme aident quelque 1500 couples à avoir des enfants ; de véritables prouesses techniques qui ne pourraient pas se faire sans l’aide des donneurs de gamètes. Un projet de loi vise à lever partiellement leur anonymat ; une catastrophe qui réduirait le don à zéro selon nos deux invités Georges David, fondateur du centre et Pierre Jouannet, son successeur. Explications.

dimanche 6 février 2011

Pr Georges David : Prévention et principe de précaution

Pr Georges David : Prévention et principe de précaution

avantages et dérives du principe de précaution en matière médicale
Appliqué d’abord à l’environnement, le principe de précaution pose diverses questions quand il est appliqué au domaine médical, tant pour la médecine de soins que pour la santé publique et la recherche médicale. Le Pr Georges David explique la différence entre prévention et principe de précaution et donne plusieurs exemples de risques de dérives, proposant une troisième voie, la veille sanitaire.

jeudi 1er mars 2007

Le don de gamètes doit-il rester anonyme ?

Le don de gamètes doit-il rester anonyme ?

avec Georges David, de l’Académie nationale de médecine
Les enfants conçus par Insémination artificielle avec donneur (IAD), doivent-ils/ peuvent-ils connaître l’identité du donneur qui a servi à leur conception ? Une proposition de modification de la loi tend à aller dans ce sens. Mais les membres de l’Académie nationale de médecine se sont prononcés unanimement contre la levée de l’anonymat. Pourquoi ? Réponses en compagnie de Georges David, de l’Académie de médecine, fondateur des CECOS (Centre d’étude et de conservation des oeufs et du sperme).

dimanche 11 février 2007