Accueil 

Mots-clés

Académie des inscriptions et belles-lettres

Autres groupes de mots-clés

Gilbert DAGRON

Gilbert DAGRON

byzantiniste

Articles

Gilbert Dagron : L'hippodrome de Constantinople, haut lieu du jeu et de la politique

Gilbert Dagron : L’hippodrome de Constantinople, haut lieu du jeu et de la politique

Le byzantiniste de l’Académie des inscriptions et belles-lettres explique les relations entre l’Empereur, le peuple et les courses
L’hippodrome de Constantinople fut, dès le IV siècle après J.-C. et pour plusieurs siècles, l’un des hauts lieux de la civilisation romaine d’orient et de la civilisation byzantine. Au point que l’on peut dire que toute l’histoire de Constantinople se concentre dans son hippodrome. Pourquoi et comment un lieu de distraction, où se déroulaient des courses de char peut-il devenir un lieu politique ? Réponses avec Gilbert Dagron, de l’Académie des inscriptions et belles-lettres, professeur honoraire au Collège de France.

dimanche 29 avril 2012 - Emission proposée par : Hélène Renard

Gilbert Dagron : Le <i>Traité sur la guérilla</i> de l'empereur byzantin Nicéphore Phocas

Gilbert Dagron : Le Traité sur la guérilla de l’empereur byzantin Nicéphore Phocas

Un texte du X e siècle, l’un des plus importants de l’histoire militaire, étudié par l’historien de l’ACADEMIE DES INSCRIPTIONS ET BELLES-LETTRES
Gilbert Dagron, l’un des historiens "byzantinistes" les plus réputés, présente ici le Traité sur la guérilla attribué à l’empereur Nicéphore Phocas (Xe siècle de notre ère). Il explique pourquoi, à un moment donné de l’histoire, le temps n’était plus à la grande guerre d’affrontement des armées mais à une "petite guerre" d’escarmouches incessantes contre les Arabes, dans les territoires frontière de l’Anatolie. Gilbert Dagron, professeur honoraire au Collège de France, est membre de l’Académie des inscriptions et belles-lettres depuis 1994.

dimanche 25 septembre 2011 - Emission proposée par : Hélène Renard

L'Empereur Constantin le Grand, protecteur du christianisme du IV <sup>e</sup> siècle

L’Empereur Constantin le Grand, protecteur du christianisme du IV e siècle

Par Gilbert Dagron, de l’Académie des inscriptions et belles-lettres
Le 11 mai 330, l’empereur Constantin fête la dédicace de la nouvelle capitale de l’Empire romain d’Orient : Constantinople. Plus que la naissance d’une ville, c’est toute la civilisation byzantine qui naît ce jour-là. La vie et l’éloge de Constantin ont été rédigés par l’évêque de Césarée, Eusèbe. Gilbert Dagron nous explique les relations entre le pouvoir impérial et le pouvoir religieux de l’Eglise au IVe siècle.

dimanche 29 avril 2007 - Emission proposée par : Hélène Renard