Accueil 

Mots-clés

Académie française

Autres groupes de mots-clés

Académie française


Articles

Pierre Rosenberg, un moment essentiel de ma vie

Pierre Rosenberg, un moment essentiel de ma vie

Extrait de "L’essentiel avec..." Pierre Rosenberg, de l’Académie française. Entretien avec Jacques Paugam
Pierre Rosenberg, de l’Académie française, répond à la première question de la série "l’Essentiel avec..." posée par Jacques Paugam : quel a été, à vos yeux, dans votre parcours, votre carrière, votre vie, le moment essentiel ? Écoutez la réponse de ce grand spécialiste du dessin et de la peinture française et italienne des XVIIe et XVIIIe siècle, l’une des personnes ayant le plus apporté au monde de l’art durant ces trente dernières années. L’occasion de découvrir le parcours d’un homme passionné, directeur du Musée du Louvre de 1994 à 2001.

dimanche 22 juillet 2012 - Emission proposée par : Jacques Paugam

En contes, lettres ou aquarelles : Venise sera toujours Venise !

En contes, lettres ou aquarelles : Venise sera toujours Venise !

Bertrand Galimard Flavigny présente ses Lettres de Venise et les Récits vénitiens d’Henri de Régnier, de l’Académie française
Écrire sur Venise ? Tant et tant d’auteurs ont sacrifié à ce plaisir, parmi lesquels Henri de Régnier, de l’Académie française. Dans cette émission, notre invité est Bertrand Galimard Flavigny qui a donné une postface aux Récits vénitiens d’Henri de Régnier et qui a lui-même publié Lettres de Venise, trente-deux saynètes qui nous plongent dans l’incomparable atmosphère de la Cité des Doges.

dimanche 15 juillet 2012 - Emission proposée par : Bertrand Galimard Flavigny, Hélène Renard

Danièle Sallenave, un moment essentiel de ma vie

Danièle Sallenave, un moment essentiel de ma vie

Extrait de "L’essentiel avec..." Danièle Sallenave, de l’Académie française. Entretien avec Jacques Paugam
Danièle Sallenave, de l’Académie française élue le 7 avril 2011 au fauteuil de Maurice Druon, répond à la première question de la série "l’Essentiel avec..." posée par Jacques Paugam : quel a été, à vos yeux, dans votre parcours, votre carrière, votre vie, le moment essentiel ? Écoutez la réponse de cette grande femme de lettres, auteur d’une trentaine d’ouvrages, romans, essais, récits de voyages et pièces de théâtre qui lui ont valu une kyrielle de récompenses. L’occasion de revenir sur un parcours personnel éclectique, guidé par une passion sans failles pour la littérature.

dimanche 15 juillet 2012 - Emission proposée par : Jacques Paugam

La langue française du XVI<sup>e</sup> siècle en héritage : Pierre Lartigue par Florence Delay

La langue française du XVIe siècle en héritage : Pierre Lartigue par Florence Delay

Florence Delay, spécialiste de littérature comparée, de l’Académie française est l’invitée de Bertand Galimard Flavigny
Si Bertrand Gallimard Flavigny reçoit aujourd’hui Florence Delay femme de lettres, membre de l’Académie française depuis 2000, ce n’est pas seulement pour s’intéresser à la sortie récente de son ouvrage Il me semble mesdames, mais bien pour évoquer avec nostalgie et tendresse la figure de Pierre Lartigue, poète, essayiste et romancier français, décédé en 2008. Des promenades en prose dans les jardins des Châteaux de la Loire qu’elle offre dans sa dernière œuvre, aux vers élégants et habités de Pierre Lartigue dans Plumes et rafales : la passion du XVIe siècle, Florence Delay rend hommage à ce grand passionné de la poésie renaissante dont l’œuvre, sans être austère, témoigne d’un très grand respect pour la littérature amoureuse et pour ses illustres prédécesseurs.

dimanche 8 juillet 2012 - Emission proposée par : Bertrand Galimard Flavigny

René de Obaldia, un moment essentiel de ma vie

René de Obaldia, un moment essentiel de ma vie

Extrait de "L’essentiel avec..." René de Obaldia, de l’Académie française. Entretien avec Jacques Paugam
Dans la version intégrale de l’émission "L’essentiel avec...", René de Obaldia, de l’Académie française depuis 1999, a été invité par Jacques Paugam à répondre à sept questions. Ici, nous avons choisi de vous faire lire et écouter la toute première question -quel est à vos yeux le moment essentiel de votre carrière ? - et la toute première réponse de l’académicien. Ce grand auteur de théâtre s’est prêté, avec tout l’humour qu’on lui connaît, au jeu de ce "questions/réponses", évoquant pour nous ses souvenirs et son parcours personnel.

dimanche 8 juillet 2012 - Emission proposée par : Jacques Paugam

Jean-Marie Lustiger par Henri Tincq : cardinal et juif à la fois (2/2)

Jean-Marie Lustiger par Henri Tincq : cardinal et juif à la fois (2/2)

Seconde partie de l’entretien avec Damien Le Guay
Longtemps responsable des informations religieuses au journal Le Monde, Henri Tincq vient de publier la première biographie de Jean-Marie Lustiger (mort le 5 août 2007). Il revient sur les moments essentiels de sa vie de cet homme qui disait de lui-même : « je suis une provocation vivante ». Né juif le 17 septembre 1926, converti et baptisé à Orléans en 1940, il deviendra prêtre catholique en 1954, aumônier de la Sorbonne jusqu’en 1969, date où il assumera la charge de curé de la paroisse Sainte-Jeanne-de-Chantal à Paris, puis, en 1979, celle d’archevêque d’Orléans et en 1981 celle, encore plus lourde, d’archevêque de Paris et ce pendant 24 ans. Créé Cardinal en 1983, il sera élu à l’Académie française le 15 juin 1995. Tout dans sa vie est improbable. Et pourtant, sa vie et son œuvre marquent durablement le catholicisme à Paris et en France.

dimanche 24 juin 2012 - Emission proposée par : Damien Le Guay

Marc Fumaroli : Les métaphores ? de minuscules chefs d'oeuvre de la langue française !

Marc Fumaroli : Les métaphores ? de minuscules chefs d’oeuvre de la langue française !

L’écrivain, de l’Académie française, présente son Livre des métaphores
Écoutez ici Marc Fumaroli, de l’Académie française et de l’Académie des inscriptions et belles lettres, au sujet de son ouvrage intitulé Le Livre des métaphores, Essai sur la mémoire de la langue française. Qu’est-ce qu’une métaphore ? Quelle gymnastique d’esprit résume-t-elle au sens propre et au sens figuré ? Qu’est-ce qu’elle n’est pas ? Faut-il réhabiliter les métaphores ? L’académicien plaide pour que ces "trouvailles poétiques" ne s’effacent jamais de notre mémoire !

dimanche 17 juin 2012 - Emission proposée par : Anne Jouffroy

Jean-Marie Lustiger par Henri Tincq : enfance, tragédies et conversion (1/2)

Jean-Marie Lustiger par Henri Tincq : enfance, tragédies et conversion (1/2)

Le journaliste évoque la figure du "cardinal prophète", élu à l’Académie française. Entretien avec Damien Le Guay
Longtemps responsable des informations religieuses au journal Le Monde, Henri Tincq vient de publier la première biographie de Jean-Marie Lustiger (mort le 5 août 2007). Avec Jean-Marie Lustiger, le cardinal prophète aux éditions Grasset, Henri Tincq revient dans cette émission sur les moments essentiels de la vie de cet homme qui disait de lui-même : « Je suis une provocation vivante ».

dimanche 17 juin 2012 - Emission proposée par : Damien Le Guay

L'écrivain libanais de langue française, Amin Maalouf, entre à l'Académie française

L’écrivain libanais de langue française, Amin Maalouf, entre à l’Académie française

Retransmission intégrale de la cérémonie sous la Coupole du jeudi 14 juin 2012
Le jeudi 14 juin 2012, était reçu sous la Coupole un écrivain célèbre, romancier et essayiste, de nationalité libanaise et française, Amin Maalouf, élu le 23 juin 2011. Il a prononcé, comme le veut l’usage, l’éloge de son prédécesseur sur le fauteuil 29 : Claude Levi-Strauss, et il a été reçu par le discours de Jean-Christophe Rufin. Entrez, grâce à Canal Académie, sous la Coupole de l’Institut de France.

jeudi 14 juin 2012 - Emission proposée par : Hélène Renard

Amin Maalouf : ses prédécesseurs sur le 29 ème fauteuil

Amin Maalouf : ses prédécesseurs sur le 29 ème fauteuil

avec Mireille Pastoureau, directeur conservateur général de la Bibliothèque de l’Institut de France.
Quels furent les prédécesseurs d’Amin Maalouf sur le 29e fauteuil de l’Académie française ? Découvrez-les grâce à Mireille Pastoureau qui établit, pour chaque nouvelle élection à l’Académie, un document offrant une courte biographie de chacun des académiciens titulaires. On compte 18 académiciens à siéger avant Amin Maalouf, parmi lesquels son prédécesseur immédiat, Claude Lévi-Strauss (1908-2009) dont il a prononcé l’éloge.

mercredi 13 juin 2012 - Emission proposée par : Hélène Renard

Amin Maalouf : « <i>Pour aller résolument vers l'autre, il faut avoir les bras ouverts et la tête haute</i> »

Amin Maalouf : « Pour aller résolument vers l’autre, il faut avoir les bras ouverts et la tête haute »

Jean Roulet a relu l’essai "Les identités meurtrières" du nouveau membre de l’Académie française
Et si, par delà les conflits d’intérêt, toutes les violences qui ensanglantent notre planète n’étaient déclenchées ou en tous cas entretenues que par des conflits d’identités ? Telle est la thèse d’Amin Maalouf dans les Identités meurtrières, essai publié en 1998 (disponible en Livre de poche). Elle n’a jamais été aussi évidente qu’à l’heure où, en 2012, l’Académie française accueille dans ses rangs le grand romancier franco-libanais.

dimanche 10 juin 2012 - Emission proposée par : Jean ROULET

Jean-Denis Bredin : <i>"L'infamie, le procès de Riom"</i> (1942)

Jean-Denis Bredin : "L’infamie, le procès de Riom" (1942)

L’avocat, de l’Académie française, dialogue autour de ce procès mémorable avec Me Christian Charrière-Bournazel
Février-avril 1942 : un moment de notre histoire où le mot "infamie" ne semble malheureusement pas excessif... A Riom, non loin de Vichy, se déroule en effet un procès mémorable avec comme accusés : Daladier, Blum, Gamelin... De quoi seraient-ils coupables et quel est le but inavoué de cette parodie de justice où le pouvoir politique s’immisce dans le pouvoir judiciaire ? Me Jean-Denis Bredin, de l’Académie française, auteur du livre L’Infamie, le procès de Riom, dialogue ici avec Me Christian Charrière-Bournazel, ancien bâtonnier de l’Ordre des avocats.

dimanche 10 juin 2012 - Emission proposée par : Hélène Renard

L'essentiel avec... Amin Maalouf

L’essentiel avec... Amin Maalouf

Le romancier et essayiste, de l’Académie française, répond aux sept questions essentielles de Jacques Paugam
Découvrez en compagnie de Jacques Paugam la vie et l’œuvre d’Amin Maalouf, récemment élu à l’Académie française le 23 juin 2011 au fauteuil 29, précédemment occupé par Claude Lévi-Strauss. Écoutez l’intervention de ce grand romancier, journaliste et essayiste qui, en répondant à ces sept questions essentielles, exprime avec émotion son parcours et livre un regard affüté sur le monde d’aujourd’hui et la société qui l’entoure.

dimanche 10 juin 2012 - Emission proposée par : Jacques Paugam

Gabriel de Broglie, Chancelier de l'Institut de France : Le rôle social du mécène

Gabriel de Broglie, Chancelier de l’Institut de France : Le rôle social du mécène

Présentation des Grands Prix 2012 des Fondations de l’Institut de France
Depuis 2006, chaque année en juin, au moment de la remise solennelle des Grands Prix des Fondations de l’Institut de France, Canal Académie a le plaisir de recevoir Gabriel de Broglie, Chancelier de l’Institut de France, membre de l’Académie française et de l’Académie des sciences morales et politiques, pour réaffirmer pourquoi et comment l’Institut de France joue un rôle de mécène, depuis sa création (en 1795) jusqu’à nos jours. Écoutez-le dans cet entretien évoquer le rôle social du mécène.

dimanche 3 juin 2012 - Emission proposée par : Hélène Renard

Jean-Christophe Rufin : <i>Le Grand Coeur</i>, aventure et nostalgie

Jean-Christophe Rufin : Le Grand Coeur, aventure et nostalgie

Un hommage intime à Jacques Coeur, le favori disgrâcié
Jean-Christophe Rufin, de l’Académie française, présente son dernier ouvrage Le Grand Cœur : un roman d’aventure, une biographie précise, des confessions mélancoliques. « Pendant mon enfance à Bourges, il fut celui qui me montrait la voie, qui témoignait de la puissance des rêves et de l’existence d’un ailleurs de raffinement et de soleil : son nom était Jacques Cœur. »

dimanche 3 juin 2012 - Emission proposée par : Anne Jouffroy

Les œuvres d'art peuvent-elles exister quand s'est perdu le sens du sacré et de la transcendance ?

Les œuvres d’art peuvent-elles exister quand s’est perdu le sens du sacré et de la transcendance ?

Entretien avec Jean Clair, de l’Académie française, par Damien Le Guay (2/2)
Dans un premier entretien, Jean Clair, autour de son livre Hubris a dit l’importance du re-gard porté sur ce qui nous environne etles images formées par les artistes pour mieux comprendre la terre sur laquelle nous sommes. Garder, prendre avec. Les images sont là pour faire des hommes les gardiens du monde – pour éviter qu’il ne devienne im-monde, hostile à la présence des hommes. Dans ce second entretien, Jean Clair revient sur la dégradation de la Culture. La Culture est une « qualité qui unit et élève » alors que le culturel « disperse, éparpille, dégrade, disqualifie ». La culture en train de disparaître au profit du culturel – et des agents qui en font la promotion – suppose une con-templation des œuvres d’art – au sens d’un culte rendu au beau et d’un temple pour ceux qui s’introduisent dans ce culte.

dimanche 3 juin 2012 - Emission proposée par : Damien Le Guay

Voltaire-Duc d'Uzès : le duel de deux grands esprits

Voltaire-Duc d’Uzès : le duel de deux grands esprits

Leur correspondance inédite, présentée par l’historien Philippe Lamarque
La correspondance inédite entre Voltaire et le duc d’Uzès de 1751 à 1760 est enfin accessible grâce aux Editions du Gui. L’ouvrage ne se limite pas à la seule publication de ces lettres, il offre une réflexion sur les deux hommes. Jacques de Crussol, l’actuel duc d’Uzès, revient sur la figure peu connue de son aïeul alors que Philippe Lamarque, historien, met à mal bon nombre d’idées reçues sur l’homme des Lumières. Voltaire est-il vraiment le combattant de « l’Infâme », défenseur du progrès et de la tolérance ? Réponse avec notre invité, Philippe Lamarque.

dimanche 27 mai 2012 - Emission proposée par : Laëtitia de Witt

La fabrique des monstres : l'art moderne a-t-il perdu la tête ?

La fabrique des monstres : l’art moderne a-t-il perdu la tête ?

Entretien avec Jean Clair, de l’Académie française, sur son livre "Hubris". Invité de Damien Le Guay (1/2)
De livres en livres, Jean Clair, de l’Académie française depuis 2008, s’en prend à l’actuelle décomposition de la culture visuelle – les anciens « beaux-arts ». Depuis Marcel Duchamp, et ceux qui lui emboitèrent le pas, une certaine conception classique a explosé. Nous avons quitté, dit Jean Clair, l’œuvre pour l’objet brut, le symbolique pour un réel écrasé sur lui-même, la re-présentation pour la platitude, le goût du monde pour la jouissance de l’im-monde, la peinture accrochée au mur pour les « installations » à même le sol. D’où vient ce processus barbare ? De l’extérieur ? Ce serait trop simple ! Il vient de l’intérieur, mis en œuvre par ceux-là même qui sont censés être les dépositaires d’un héritage artistique. En devenant contemporain, l’art n’a pas explosé, il a implosé sous l’effet de ces « barbares de la civilisation » - selon l’expression de Chateaubriand.

dimanche 27 mai 2012 - Emission proposée par : Damien Le Guay

Deux meubles historiques retrouvent leur château d'origine : Versailles et Chantilly

Deux meubles historiques retrouvent leur château d’origine : Versailles et Chantilly

Le Chancelier de l’Institut, Gabriel de Broglie raconte les aventures de ce mobilier patrimonial
Ce n’est pas tous les jours que deux des plus beaux châteaux français échangent leur mobilier ! Belle histoire que celle de la table de la bibliothèque privée de Louis XVI, installée sous la Révolution à la bibliothèque de l’Institut, qui retourne aujourd’hui à Versailles, en échange d’un bureau créé par Boulle pour le prince de Condé qui, lui, était à Versailles et qui rejoint désormais le Château de Chantilly... Le Chancelier de l’Institut de France, Gabriel de Broglie, raconte les détails de cet échange inhabituel de deux meubles d’exception.

dimanche 20 mai 2012 - Emission proposée par : Hélène Renard

"La France nouvelle" (1868) d'Anatole Prévost-Paradol, présenté par Gabriel de Broglie

"La France nouvelle" (1868) d’Anatole Prévost-Paradol, présenté par Gabriel de Broglie

Pour le Chancelier de l’Institut de France : "l’un des plus beaux testaments politiques du XIX e siècle"
Anatole Prévost-Paradol, né en 1829 et qui se suicidera en 1870, membre de l’Académie française et auteur, surtout, de La France Nouvelle, reste un oublié du libéralisme. Les étudiants de Sciences-po connaissent sa formule « la Révolution (de 1789) a fondé une société, elle cherche encore son gouvernement » ou cette autre : « Ne pas renoncer à une idée sous prétexte qu’elle n’est pas nouvelle ». Mis à part cela, on peut le classer parmi les illustres inconnus. Et c’est un tort. Gabriel de Broglie, Chancelier de l’Institut de France et historien du XIX è siècle, vient de préfacer La France Nouvelle republiée aujourd’hui. Invité de notre journaliste Damien Le Guay, il retrace la vie et l’œuvre d’un homme aux multiples talents !

dimanche 20 mai 2012 - Emission proposée par : Damien Le Guay

... | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 |...