Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

Les eaux continentales : les problèmes de ressources en France et dans le monde

par Ghislain de Marsily

Ghislain de Marsily nous fait part des premières conclusions du rapport intitulé "les eaux continentales", qu’il a animé pendant deux ans avec une équipe d’une douzaine de chercheurs.


Bookmark and Share


Si l'on se projette dans les années 2050, ce n'est pas la sécheresse qui est redoutée (car la chaleur accentue l'évaporation, donc la pluie) mais un problème démographique. Nous passerons en effet de 6 à 9 milliards d'individus. L'eau sera disponible en quantité suffisante. En revanche, les terres cultivables viendront à manquer, et les hommes, dans leur totalité, pourraient bien vite mourir de faim.

Malheureusement, l'irrigation n'est pas une solution à long terme pour alimenter les cultures. Il faudra défricher les forêts tropicales pour cultiver des céréales (là où les pluies seront plus abondantes). De même, avec le réchauffement climatique en 2050, le sud de la Sibérie pourrait devenir un grenier à blé potentiel .

Après la question de l'approvisionnement, se pose le problème de la qualité de l'eau.
Depuis les années 1950, on observe une amélioration de la qualité de l'eau en Europe, grâce au développement des techniques d'assainissements.
En revanche, les pays en voie de développement restent avec une qualité de l'eau médiocre. Quant aux pays émergents (Chine), ils sont revenus au XIV e siècle, délaissant l'eau au profit d'une industrialisation très polluante.

Cependant, aujourd'hui, dans les pays riches, et notamment en France, on découvre une pollution émergente de l'eau : la contamination par les antibiotiques. En effet, les Français sont de très grands consommateurs de médicaments et les antibiotiques sont très utilisés dans l'élevage intensif.

Si les antibiotiques se retrouvent en quantité infime dans notre verre d'eau du robinet (nous ne disposons pas en France, de filtre assez puissant pour les stopper), en revanche, des questions se posent quant aux répercussions sur la faune aquatique.

Elu Correspondant de l'Académie des sciences le 3 mars 1997, puis Membre le 18 novembre 2003 dans la section "Sciences de l'univers",l'hydrologue Ghislain de Marsily est Professeur à l'université Pierre et Marie Curie et à l'École nationale supérieure des mines de Paris.

En savoir plus sur :
- Ghislain de Marsily
- Le rapport sur(...)


© Canal Académie - Tous droits réservés

Notez cette émission :

Pour poursuivre la lecture de cet article et écouter cette émission,
devenez membre du Club pour 25€ par an seulement ! abonnez-vous ici Déjà abonné ? identifiez-vous

Commentaires