Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

Les expositions vident-elles les musées ? Le point de vue de Pierre Rosenberg, de l’Académie française

« Le musée est un des lieux qui donnent la plus haute idée de l’homme » (André Malraux dans Le Musée Imaginaire)

L’évènement a pris le pas sur le permanent… Pierre Rosenberg, de l’Académie française, Président-Directeur honoraire du Musée du Louvre, regrette que les salles de musées aient tendance à se vider alors que le public se bouscule dans des expositions temporaires. Un phénomène de mode, irritant, que déplore l’académicien inquiet pour l’avenir des musées.


Bookmark and Share

A en juger par le nombre de visiteurs annuels (huit millions pour le Louvre) et par la compétition des architectes pour emporter les marchés de construction, il semblerait que les musées bénéficient d’une certaine mode. La réalité est bien différente : des plus grands aux plus modestes, les musées sont vides. Au Louvre, seules la Joconde et peut-être la Vénus de Milo ou la Victoire de Samothrace réalisent leur trop plein de visiteurs cependant que Poussin, Rubens, Rembrandt, Watteau, Fragonard, vous attendent dans la solitude.
Aujourd’hui, ce sont les expositions qui attirent le visiteur, les bonnes comme les moins bonnes, celles qui se justifient parfaitement par leur sérieux et leur qualité scientifique aussi bien que celles qui ne présentent aucun intérêt. Ce sont les expositions qui font du chiffre, déplacent les foules et occupent la une des journaux.
Pierre Rosenberg ayant lui-même organisé un certain nombre d’expositions, n’a certes pas dans l’idée d’en condamner le principe, il a trouvé un immense plaisir à les mener à bien et pense bien en faire d’autres. Mais leur nature éphémère et surtout leur multiplication en France et à l’étranger a détourné le visiteur de l’essentiel, le musée. On se déplace pour voir une exposition Corot au Grand Palais. Mais on ne va plus voir les Corot du Louvre ! (voir la préface dans « Aimer les Musées, une passion à partager», Editions Dumesnil).


Un phénomène de mode

Trop d’expositions sont organisées à travers le monde. Les grandes villes en comptent d’innombrables, impossible de les voir toutes et comment faire son choix ? Résultat de cette mode, le public délaisse les musées. Les expositions ont certes des aspects positifs, l’intérêt pédagogique permettant de s’immerger dans l’œuvre d’un artiste est évident. Mais cela ne va pas sans dangers. Les sujets s’épuisent, les expositions elles mêmes deviennent une sorte de marché. Risques pour les tableaux car ils sont fragiles. Une exposition, par nature éphémère, n’a de sens que si elle survit par son catalogue, fruit de recherches approfondies, et ne se justifie que si elle(...)


© Canal Académie - Tous droits réservés

Notez cette émission :

Pour poursuivre la lecture de cet article et écouter cette émission,
devenez membre du Club pour 25€ par an seulement ! abonnez-vous ici Déjà abonné ? identifiez-vous

Commentaires